Haut

La revue des univers de l’immobilier et de l’aménagement intérieur

C’est le nouvel opium du peuple, notre nouvelle religion. Après des décennies d’individualisme autocélébré, de sessions de développement personnel à outrance et de repli sur soi, l’heure du collaboratif et de la communauté a enfin sonné.

Cette religion, elle a d’abord frappé le produit « hôtel », troquant ses tristes chambres standardisées contre un univers sur mesure mais surtout contre des espaces communs partagés et toujours plus innovants. Une nouvelle manière de se réunir est née.
Cet opium, il a ensuite attaqué sournoisement puis frontalement le monde du bureau, qui avait au passage bien besoin de se repenser à l’aune du débat stérile entre bureaux ouverts/bureaux fermés, désormais ringardisé. Une autre façon de travailler a éclaté.
Cette croyance, elle débarque enfin au plus profond de chez nous, dans notre intimité et nos habitats avec la vague annoncée du coliving. Dans ce terrain semi-vierge en France, tant reste à faire sur fond de crise du logement et d’épidémie mondiale de solitude. Mais avons-nous vraiment envie d’une nouvelle façon de vivre ?
Coworking, coliving, comeeting : ce sont, en 2018, les trois piliers de l’immeuble communauté. Loin des oripeaux de Mai 1968, très loin du culte du soi des années 1990, une troisième voie semble se faire jour. Plus collaborative, plus solidaire, plus vertueuse. Jusqu’où ira-t-elle ? Et surtout, jusqu’où voulons-nous qu’elle aille ? Réponses dans ce numéro 2 d’in interiors…

Par Sandra Roumi

Regard croisés d’un major de l’industrie immobilière et d’un aménageur ou architecte d’intérieur

Sarah Lavoine & Thierry Laroue-Pont

Elle, c’est l’une des icônes du design les plus en vue du moment. Lui, c’est l’un des grands patrons de l’immobilier les plus talentueux de sa génération.

Leur rencontre porte un nom : « Seine 62 », le siège de L’Oréal Luxe à Levallois-Perret. Et augure de bien d’autres projets. Interview croisée entre Sarah Lavoine, architecte d’intérieur, et Thierry Laroue-Pont, président du directoire de BNP Paribas Real Estate…

Par Sophie Roulet et Sandra Roumi

Les tendances de l’aménagement qui révolutionnent les usages

Et le lifi fut…

Parmi une cinquantaine de lauréats du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », le projet « Racines carré » du groupement piloté par Sopic avec l’agence d’architecture Jean-Paul Viguier et Associés, allie le numérique à l’écologie à Lieusaint, sur le territoire du Carré Sénart. Sur près de 13 000 m2 au total, un « Living Lab » de 450 m2 dédié au numérique et divers espaces de restauration prônant le circuit court s’ajoutent aux 10 000 m2 de bureaux reconvertibles en structure bois. Ces nouveaux espaces de travail tournés vers la nature seront un « démonstrateur des innovations » dont celle de la lumière connectée ou lifi. Cette technologie écologique de communication par ondes lumineuses LED devrait prendre une part importante du wifi dans un avenir proche, assurant un accès sécurisé à internet par la lumière avec débit garanti. Un marché mondial estimé à près de 75 Mds$ à l’horizon 2023 (source : Global Market Insights).

Par Sophie Roulet

Également au sommaire

  • K-life, matériau révolution’air
  • Quand la faune arrive en ville
  • « Ode à la tomate » par Carlo Ratti
  • Et si la ville respirait
  • Cradle to cradle : une première mondiale
  • 68 gares, 68 arbres, 68 possibilités
  • « Sous les fraise » colonise le 173 Haussmann
  • Être un espace libéré
  • Le livre est mort, vive le livre !
  • Un nuage sous le ciel de Miami
  • Nacarat hisse le bien-être à l’échelle urbaine
  • Le campus Sanofi de Lyon se porte « Well »
  • La « Bureau Therapy » de Lobjoy-Bouvier-Boisseau
  • La QVT entre en Osmoz
  • Transform Together, la carte mémoire des bureaux
  • Archimage adopte la visite 3D
  • Marriott rêve « la chambre du futur »
  • Compression picturale
  • Housequake invite l’art dans l’immobilier
  • Visite guidée du Muzéo
  • « L’art pour tous »
  • « Rétrospective » Nicolas Schöffer
  • Primé(e)s ici et ailleurs

Les objets, mobiliers et équipements innovants

Des luminaires connectés à votre rythme biologique

Les luminaires Luctra®, en reproduisant une lumière quasiment équivalente à la lumière naturelle du jour, sont destinés à suivre le rythme biologique et donc à améliorer le bien-être et la performance de chacun. Leur température de couleur varie d’une couleur chaude, plus relaxante, à une lumière froide, plus stimulante. Connectés en bluetooth, ils sont interactifs, ajustant automatiquement la température de couleur et le niveau d’éclairement en fonction des besoins de chaque utilisateur pour restituer le cours naturel de la lumière du jour. La gamme se compose de lampes de table, lampadaires à simple ou double tête et d’un lampadaire nomade.

Par Emmanuelle Graffin

Également au sommaire

  • Du standard à la maison au sur-mesure au bureau
  • Imaginaire du bois et design d’auteur
  • Ergonomie collaborative
  • Décorez-moi ce mur que je ne saurais voir…
  • « Le bijou de mur est au terrain de jeu artistique sublimé par la sensualité de la matière »
  • Voiles et pétales pour démarrer
  • USM s’illumine

Le dossier de fond au cœur de la transformation des intérieurs immobiliers

La fièvre du « co » envahit nos intérieurs. Au bureau, à la maison, à l’hôtel.

Coworking avec toujours de nouveaux lieux pour travailler différemment.
Coliving avec de nouvelles manières d’habiter.
Comeeting avec des espaces inspirants pour mieux se réunir.
Coworking, coliving et comeeting : ce sont les trois piliers de notre immersion
au sein de l’immeuble communauté et collaboratif. Une espèce d’un genre
nouveau, qui redessine les contours de l’immeuble objet pour le transformer en
sujet. Mieux, en un être vivant qui n’en finit pas d’être en constante mutation.

Un tour d’horizon des réalisations qui font l’actualité

L’esprit Bauhaus souffle sur le 34 Opéra

Au 34 avenue de l’Opéra, comment imaginer ce qui se cache derrière la façade haussmannienne ? La porte d’entrée en fer forgé de double hauteur donne un petit indice sur la sobriété et l’élégance avec lesquelles a été restructuré l’immeuble de bureaux auquel elle donne accès. 
Un hall d’accueil blanc et lumineux coiffé d’une verrière, qui abritait autrefois une cour sombre, plonge d’emblée le visiteur dans la modernité. Deux cours minérales parées d’éléments végétaux structurés ponctuent les circulations, apportant la lumière naturelle en cœur d’îlot. Le ton est donné : clarté et espaces architecturés. Aux étages, les lieux de travail répondent aux différents modes d’organisation en vogue, notamment la flexibilité et la mobilité, en adoptant l’esprit « New Work » : grands plateaux, salles de réunion, modules connectés, espaces flexibles, mobilier favorisant le confort des usagers. Le dernier étage, sous les combles, abrite un vaste réfectoire et une cuisine au style résolument loft, et donne accès à une terrasse aménagée pour la détente et plus si affinités… avec vue sur le Sacré-Cœur. 
Mais, ce qui frappe avec ce projet, c’est le travail effectué par l’architecte d’origine allemande Axel Schoenert jusqu’au moindre détail, de l’extension du bâtiment aux menuiseries et au mobilier, en passant par le lustre en verre de Murano de l’accueil. Pour le définir, il utilise volontiers le mot Gesamtkunstwerk ou « œuvre d’art totale », allant du plus général au plus détaillé ; une démarche dans le pur esprit Bauhaus qui lui a permis de donner une cohérence nouvelle au 34 Opéra, un exercice pourtant périlleux dans un immeuble haussmannien.

Par Emmanuelle Graffin

Également au sommaire

  • Le campus Pernod Ricard et l’orchidée sauvage
  • « Le travail en beauté » chez l’Oréal
  • La Grande Épicerie de Paris s’installe Rive Droite
  • Bambou Caramel, que j’aime ta couleur
  • Le roi Louis
  • Yan & One, le temple de la beauté 3.0
  • L’universel 86Champs
  • Mob Hôtel Lyon Confluence, nouvel hymne à l’hospitalité
  • Maison Bréguet, au pied de la lettre
  • Le Parister : authentique étape urbaine
  • Nouvel esprit scandinave
  • L’incontournable Appartement Moore
  • Kvadrat mis en scène par Bouroullec
  • Un nouvel écrin pour Nemo
  • L’atelier parisen de l’Italien Zanutta
  • Marie Claire Maison aménage le Store Cogedim

Nos événements partenaires