La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Le Koriant s’expose

Rue du Point-du-Jour, à Boulogne-Billancourt, se dresse le Koriant, premier immeuble résidentiel exposant du Corian blanc et noir en façade. Conçue par le Studio Vincent Eschalier, le bâtiment pourvu de larges baies vitrées et facettées, est très architecturé, une marque de fabrique du promoteur francilien Esprimm. Ce programme luxueux de 19 logements oscille ainsi entre innovation architecturale, design, voire même œuvre d’art. Une démarche qui s’immisce jusque dans le hall d’entrée visité par Daniel Buren, artiste invité dans le cadre de la charte du ministère de la Culture « un immeuble, une œuvre ». En l’interrogeant sur son inspiration, l’artiste explique : « Il fallait faire entrer la façade à l’intérieur. » Le résultat correspond à l’intuition du départ : une marqueterie en Corian très graphique avec des rayures noires et blanches larges de 8,7 cm, signature de Daniel Buren. « Il a utilisé le Corian pour concevoir un hall en parfaite cohérence avec l’architecture du bâtiment », souligne Benoît d’Halluin, cofondateur d’Esprimm. Audacieuse, faudrait-il ajouter. EG