La référence en matière d’usage, de vie des bâtiments, d’Architecture, d'Aménagement intérieur, d'Art & Design et de Décoration
qui s’adresse aux professionnels de l’immobilier, aux architectes, architectes d’intérieur, concepteurs de mobiliers, aménageurs, utilisateurs…

La revue du pouvoir des lieux, des univers de l’immobilier B to B et de l’aménagement intérieur.

Haut

CBRE vs JLL : la guerre des bureaux

Porté par son ambition de croissance et sa volonté de gagner en synergie, CBRE s’installe au printemps dernier au 76 rue de Prony, dans le 17e arrondissement de la capitale. Le groupe y rassemble alors ses quatre piliers stratégiques – Retail, Global Investors, Design & Project et Conseil – dans un immeuble pensé à la fois comme une « vitrine » de ses savoir-faire et un « laboratoire » au service de ses clients. Parcours fléché.

1 – Tous en flex

« L’ensemble des équipes a mis à profit cette occasion pour repenser ses modes de travail et l’accompagnement des clients. Dans une double posture d’acteur et d’observateur », introduit Stéphane Bund, directeur général du pôle Design & Project derrière l’aménagement du nouveau siège. L’heure est désormais au flex office, accompagné par l’application d’immeuble « CBRE 360 ». Pour l’ensemble des 550 collaborateurs… Y compris le PDG, Fabrice Allouche. Avec des zones d’équipes définies, mais non obligatoires. Et surtout, une multitude d’espaces collaboratifs aux formes diverses et variées, allant de l’agora au fab lab, en passant par des lieux d’échanges informels ou encore le rooftop. Le tout conçu dans une logique de bien-être : postes de travail ergonomiques et un accent mis sur la décoration. La certification Well est d’ailleurs visée.

2 – Rise Café : l’indispensable

Ils le voulaient… ils l’ont eu. Parmi les services demandés par les collaborateurs, à travers un sondage lancé par le groupe, l’offre de restauration figurait en tête. « Loin devant la console de jeux », raille Fabrice Allouche. Sachant que la moyenne d’âge de ses équipes est de 37 ans et qu’un quart a moins de 30 ans. Ainsi est né le Rise Café. Une cafétéria à taille humaine, ouverte en continu. Réel lieu de vie multiusage de l’immeuble de 8 000 m2.

3 – La salle Odyssée : client suite 3.0

« Pour une véritable expérience de l’immobilier à 360° », comme voulue par Fabrice Allouche, la client suite de CBRE met en scène un « voyage » à travers les différents espaces du site ; passant par les plateaux de bureaux pour y tester le mobilier. Un parcours qui s’achève par la salle Odyssée pour des présentations de marché, des visites virtuelles, des simulations de temps de trajet, etc. Dotée de dispositifs technologiques tactiles et interactifs, celle-ci permet en effet de visualiser simultanément plusieurs outils sur un mur d’écrans ou de projeter en 3D dans une sphère offrant une approche « immersive collective ». ES

Un nouveau siège pour une nouvelle histoire : c’est un peu le pari qu’a tenté JLL en prenant la décision, il y a trois ans déjà, de réinvestir ses murs de la rue La Boétie. Avec une proposition d’aménagement intérieur dont le fil rouge n’est autre que le collaboratif. Et une inspiration construite autour de l’image du vaisseau, à la fois navale (pour la noblesse de ses matériaux) et spatiale (pour l’ambition de la conquête). Décryptage(s) guidé(s)…

1 – Flex office : oui mais…

« Nous souhaitions nous réinventer » : lance d’emblée Valéry Guesné, lead designer, directeur adjoint du département Workplace and Design, l’artisan de la mutation des bureaux parisiens du conseil. Et quel meilleur outil que le siège social pour faire bouger les lignes d’une entreprise, riche de 200 ans d’histoire et forte d’une équipe de 450 personnes. Dans cette dynamique, la conviction du flex office a joué un rôle clé. Même s’il n’a pas été généralisé aux grands patrons de départements et à quelques populations sédentaires comme les architectes, l’espace flexible reste le point cardinal de l’aménagement des plateaux désormais reconfigurés en territoires d’équipes. Le confort pour tous, avec des espaces exclusivement en premier jour et une multiplicité exacerbée des lieux collaboratifs, compose l’autre grand pilier de l’aménagement intérieur.

2 – Breakpoint : le cœur battant

Au cœur des nouveaux bureaux de JLL, un lieu tient de place du marché : l’espace Breakpoint. Certains y verront seulement une cafétéria. D’autres, un lieu de travail ou de repos. La multiplicité des usages fait de cet espace le spot no 1 pour les rencontres à l’interne mais aussi pour des réunions avec l’externe avec deux fonctions : recevoir et réunir. Véritable cœur de vie d’un bâtiment complexe dans sa structure avec trois niveaux reliés par un escalier magnifié et une coursive soulignée d’un marquage au sol, le Breakpoint joue le rôle de l’espace salon. « Convertir la transformation en design, telle était notre ambition », souligne Valéry Guesné.

3 – Nxt : l’immobilier augmenté

C’est la touche JLL, l’élément qui fait la différence : la NxT Experience. Dans un esprit très « Minority report », cet espace digital réinvente tout simplement la recherche de locaux. Grâce à des capteurs au plafond, une application dédiée et des iPads géants, il est désormais possible de se balader virtuellement sur un plateau de bureaux sans quitter son fauteuil. Lancé en janvier 2017, ce nouveau service a généré plus d’un millier de rendez-vous et s’est décliné, un an plus tard, à l’immobilier de commerce. En attendant l’investissement… SaR