La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

De la nature à la ville et vice-versa

« L’habit ne fait pas le moine. » Ce proverbe s’applique parfaitement au Motel One Paris-Porte Dorée à Vincennes. Doté d’une enveloppe architecturale extérieure contemporaine, l’édifice hôtelier, une fois le porche franchi, se dévoile sous le sceau de la nature et la ville. Comme un hommage au parc du bois de Vincennes, l’artiste Rachel Convers a imaginé des illustrations représentant des animaux hybrides témoins d’une réalité alternative dans une atmosphère au style Art déco. La mise en scène naturaliste est prolongée par les Lamp 38, succession de luminaires organiques du fabricant Bocci et recouverts çà et là de cactées et de succulentes. Véritable hommage au style des anciens salons français, l’établissement se dote d’un bar aux murs couleur vert d’eau foncé. « Cette teinte subtile à l’accent vintage est sublimée par un jeu de miroirs fumés et de panneaux muraux », dépeignent les designers de l’antre qui compte 255 clés. Dans les étages supérieurs, la street artiste tricolore Madame Moustache a été invitée à confectionner des installations graphiques pour chaque chambre en se référant à la nature et au romantisme de la Ville lumière. Résultat ? Animaux exotiques, personnages rêvés et citations apportent une touche personnelle à l’hôtel.