La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Comment BMA Group a réinventé les marketing suites

Quel est le point commun entre Le Cristallin à Boulogne-Billancourt, le 55 rue d’Amsterdam ou le 83 Grande Armée ? Ces trois immeubles inspirants ont tous été dotés d’une marketing suite signée BMA Group. Parcours de visite…

Le Cristallin : la pionnière

Premier immeuble à introduire la notion de flex office en 2015, Le Cristallin (Boulogne-Billancourt), alors en cours de restructuration lourde, méritait une marketing suite innovante. Des murs en forme de diamant, du mobilier mouvant, un miroir détonnant : BMA Group a créé pour Gecina, son propriétaire, un outil performant dans un marché où faire la différence était capital.

55 Amsterdam : la futuriste

Également propriété de Gecina, le 55 Amsterdam (Paris 8e) avait besoin de marquer le marché de son empreinte. Précurseur par son ambition en 2016, sa marketing suite propose la première visite virtuelle au sein d’un immeuble. Et permet à l’utilisateur de se projeter dans un nouvel univers au cœur d’un immeuble existant.

83 Grande Armée : la premium

Avec la réalisation du 83 avenue de la Grande-Armée (Paris 17e), BMA Group franchit une marche supplémentaire dans la montée en gamme de la marketing suite. S’inspirant des codes de l’hospitality, l’aménageur imagine un espace premium en harmonie avec les valeurs du futur utilisateur tout en incarnant les nouvelles méthodes de travail. Enfin, il ancre cet ensemble sur un segment “prime” de l’immobilier de bureaux.

« BMA Group a été l’un des pionniers de la mutation des marketing suites. Outil privilégié de commercialisation pour les propriétaires comme pour leurs conseils, ce produit a connu une incontestable montée en gamme en même temps qu’une indéniable démocratisation. Visibilité, crédibilité et efficacité sont les atouts force d’une marketing suite réussie. »

— Antonio Moura, directeur général délégué, BMA Group