La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Une “alchimie” signée Muzéo

Nicolas-d'Hueppe

Quand la route d’Alchimie, agrégateur et distributeur de contenus vidéo, croise celle de Muzéo, créateur et fabricant d’iconographie sur mesure, le résultat est forcément très… visuel ! Muzéo s’est inspiré du logo et de l’univers de son client pour les transformer en une fiction poétique mise en scène dans ses nouveaux bureaux. Flash-back sur le process avec Nicolas d’Hueppe, PDG d’Alchimie

À quelle étape de la vie de l’entreprise correspond le besoin d’apporter une note déco à ses bureaux ?

Nicolas d’Hueppe : Fin 2016, notre activité a pris un virage. Changement de nom, augmentation du capital, renforcement des équipes. Ce nouveau départ s’est traduit l’année suivante par un déménagement. Un projet pour lequel je me suis personnellement impliqué, car vos bureaux portent votre image. Celle que la société souhaite transmettre à ses clients, comme celle des liens sociaux à l’intérieur de l’entreprise.

Qu’est-ce qui se jouait pour Alchimie ?

Dans le secteur du digital et de la French Tech, il est difficile de recruter et de retenir des talents. La qualité du cadre de travail est un paramètre de leur choix. Notre implantation à Aubervilliers, n’est pas forcément attractive. En revanche, nos bureaux offrent un luxe : de la place, de la lumière, du calme. J’ai aussi décidé de valoriser ce qui a du sens pour le confort des collaborateurs comme de bons sièges, des lieux de convivialité et une déco personnalisée. Une façon de leur dire « merci de venir jusqu’ici !».

Quant à nos collaborateurs […]. Leurs réponses laissent peu de place au doute. C’est très majoritairement oui !

Pourquoi avoir choisi Muzéo pour mettre en scène vos espaces ?

Son dirigeant, Éric Angiboust, et moi appartenons au même réseau d’entrepreneurs. Connaissant l’expérience développée depuis une dizaine d’années par ses équipes dans l’art de rendre uniques hôtels et collectivités, j’ai pensé que Muzéo saurait créer pour nos bureaux un environnement dans l’air du temps.

Aviez-vous des idées précises pour la décoration ?

Je savais que je ne voulais ni des murs couverts de citations pseudo philosophiques, ni espace surchargé visuellement, parce chez Alchimie nous baignons déjà dans les images. Sinon, j’étais ouvert à toutes les suggestions du moment qu’elles tournent autour de nos métiers et du divertissement.

Selon vous, quels problèmes majeurs rencontre une entreprise investit dans la décoration de ses bureaux ?

Le plus dur, c’est de construire un brief. D’être capable d’expliquer « qui » l’on est. Pour Alchimie, c’était encore frais car nous venions de définir notre positionnement et nos valeurs. L’audace en fait partie et Muzéo a su nous proposer des créations inspirées de notre univers mais graphiquement originales, modernes et décalées. Ensuite il faut être capable de faire des choix, non pas en termes de goût personnel, mais au nom de l’entreprise et de ceux qui y vivent. Enfin, trouver des solutions décoratives qualitatives conjuguant effet waouh et coût maitrisé. Muzéo nous a conseillé et accompagné sur tous ces points.

Alors, satisfait ?

Nos visiteurs apprécient l’atmosphère de nos locaux, leur décoration jamais vue ailleurs. Quant à nos collaborateurs, le mieux c’était de leur demander. Leurs réponses laissent peu de place au doute. C’est très majoritairement oui !

La création artistique au service des bureaux

« Pour passer de supports visuels de décoration développées à l’origine pour l’hospitality à une intervention dans le tertiaire, il n’y avait qu’un pas », explique Jade Tarrusson Artwork Consultant chez Muzéo. « Définition de l’histoire que l’entreprise veut raconter, choix des implantations et des supports, proposition d’un parti pris créatif, etc. Autant d’étapes que nous avons identifiées et qui font aujourd’hui l’objet d’une méthode de brief utilisable par nos clients. »

Le résultat chez Alchimie ? Une plate-forme de 1 600 m2 désormais ponctuée d’images aux couleurs corporate, toute une gamme d’artworks peuplée de personnages sortis de films, séries et jeux vidéo issus la pop-culture, chers à une population de collaborateurs millennials.

Étude auprès des 120 collaborateurs

  • 80 % trouvent qu’elles embellissent leurs espaces de travail.
  • 62 % reconnaissent l’identité d’Alchimie dans ces créations.
  • 65 % considèrent que ces images participent à leur bien-être.
  • 33 % pensent que ces images renforcent l’attractivité de leur entreprise.