La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Recherche
Haut

Charlotte Perriand en majesté à la Fondation Vuitton en octobre

Précurseur de l’architecture d’intérieur, Charlotte Perriand, designer engagée qui collabora avec Le Corbusier, Jeanneret et Jean Prouvé, sera à l’honneur sous les cimaises de la Fondation Vuitton du 2 octobre 2019 au 24 février 2020. Quatorze ans après l’exposition que le Centre Pompidou a consacrée cette personnalité phare du monde du design du XXe siècle, la Fondation Vuitton annonce une rétrospective de grande ampleur “autour d’une femme visionnaire engagée dans la définition d’un nouvel art de vivre”, à l’occasion “d’un voyage au fil du XXème siècle”.

“Charlotte Perriand fera preuve d’une prémonition unique par sa considération de l’environnement, par son regard sur la nature et la place de l’homme”, souligne la Fondation Vuitton qui marquera ainsi le vingtième anniversaire de la disparition de la designer.

Née dans une famille d’origine savoyarde, ancienne élève de l’Ecole de l’Union centrale des arts décoratifs, Charlotte Perriand (1903-1999) a conçu ses premiers meubles en 1927, l’amenant à intégrer l’atelier de Le Corbusier et de Pierre Jeanneret comme associée pour l’équipement de la maison. Proche du Parti Communiste Français, Charlotte Perriand a participé aussi activement à la réflexion sur l’architecture moderne menée au sein du mouvement des Congrès Internationaux d’Architecture Moderne (CIAM), en collaborant aux recherches de Le Corbusier sur le “logement minimum”.

Depuis plusieurs années, les créations de Charlotte Perriand enregistrent des records mondiaux aux enchères. En 2017, un imposant bureau ovoïde en pin massif de 1953 à été adjugé à Paris 703.400 euros (avec frais), près de deux fois l’estimation.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2019) Agence France-Presse »