La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

GA Smart Building invente la Cité Universelle

Un lieu : le site « La Marseillaise », porte de Pantin dans le 19e arrondissement de Paris. Une ambition : réaliser la « Cité Universelle », un projet manifeste pensé comme un symbole de l’accessibilité universelle. Une volonté : jeter les bases d’un immobilier inclusif. Lauréat à l’unanimité – une première – de l’appel à projets Réinventer Paris 2, GA Smart Building livrera, un an avant les Jeux olympiques et paralympiques 2024, un ouvrage innovant, durable et responsable destiné notamment aux sportifs handicapés, co-conçu par les architectes Baumschlager Eberle Architekten et INEDIT. Ce projet de 30 000 m2 est aussi l’histoire d’une rencontre avec un athlète de haut niveau – Ryadh Sallem –, militant associatif, entrepreneur de l’économie sociale et solidaire et ambassadeur Paris 2024.


Les partenaires :

Promoteur-constructeur : GA Smart Building
Investisseur : AEW
Conseil : JLL
Architectes : Baumschlager Eberle Architekten et INEDIT
Exploitants : Louvre Hotels Group, Startway, CapSaaa, IPSO Santé et CoActis Santé, DB Régie, Les Turbulentes, Merci Oscar, Handi Tech et ANRH

« C’est le début de la construction de la ville de demain. La Cité Universelle prouve que l’on peut avoir une ville ouverte à tous, qui répond aux besoins de chacun, et qui surtout fait en sorte qu’on ne laisse plus jamais les gens au ban de la société »

— Najoua Arduini-Elatfani, directrice du développement promotion de GA Smart Building

« La Cité Universelle sera un lieu emblématique et accessible à tous, où les sportifs du quotidien comme les plus grands champions pourront s’entraîner et répondre aux grands rendez-vous nationaux et internationaux »

— Ryadh Sallem, athlète de haut niveau