La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Recherche
Haut

Des terrasses dans les nuages

« La forme organique de Panache, avec ses terrasses décalées et sa géométrie cubiste, est conçue comme un arbre, avec la verdure au sommet. » Ce geste architectural décrit par Édouard François résulte d’une réflexion qu’il a menée avec le groupe Altarea Cogedim pour imaginer ce bâtiment résidentiel implanté dans l’écocité « Grenoble Presqu’île ». Une double équation a guidé sa conception : trouver comment casser la distinction étages nobles/étages inférieurs tout en tentant de clore définitivement la question de la déperdition thermique due aux balcons et d’offrir aux habitants une relation privilégiée avec leur environnement. Afin de la résoudre, l’architecte a désolidarisé la fonction « balcon » de la fonction « habitation » en empilant les terrasses sur plusieurs niveaux aux étages supérieurs pour créer le « Green Cloud ». Commercialisées en tant que lot indépendant, ces terrasses végétalisées de 35 m2 apportent une pièce en plus en plein air, desservie par les ascenseurs et dotée d’une cuisine d’été et de commodités sanitaires. « Avec ces terrasses sur les toits, nous avons conçu de nouveaux espaces qui échappent à l’ordinaire. Nous avons ainsi fait naître une résidence secondaire en partie haute de l’immeuble », souligne le concepteur.