La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Recherche
Haut
espace work! de Maison&Objet. © Aethion

« Face à l’hybridation des usages comme des lieux, Maison&Objet ouvre ses horizons en lançant Work! »

Rendez-vous international des professionnels de la décoration, du design et de l’art de vivre, le salon Maison&Objet accueille pour la première fois « Work! », un espace consacré à l’univers de l’espace de travail. Explications du pourquoi du comment de Philippe Brocart, directeur de Maison&Objet.
in interiors : À l’occasion de l’édition de septembre de Maison&Objet, vous créez un nouvel espace dédié au travail. Pourquoi cette initiative ?

Philippe Brocart  : Tout le monde le constate : les frontières entre professionnels et personnels sont de plus en plus poreuses… le télétravail amène le bureau au domicile ; à l’inverse, les environnements de travail laissent de plus en plus de place au « comme à la maison », les hôtels se lancent dans le coworking alors que les halls d’accueil d’entreprises empruntent les codes de l’hospitality…  Et ces évolutions s’accélèrent.

Face à cette tendance de fond de l’hybridation des usages comme des lieux, les silos ne peuvent résister ! Chacun doit ouvrir ses horizons. C’est la logique dans laquelle s’inscrit notre salon professionnel Maison&Objet, avec le lancement de « Work! ». Il s’agit pour nous d’un premier pas vers un univers désormais connexe.

ii : Cette hybridation des usages et des lieux se traduit-elle déjà par une nouvelle réalité de marché pour vos exposants ?

PB : Tout à fait !  Fin 2018, des journalistes américains me parlaient de « resimercial », une contraction de « residential » et de « commercial ». Ce terme traduit la tendance qui consiste à créer des ambiances rappelant plus un intérieur de maison qu’un espace de travail traditionnel. Suivant cette tendance, de plus en plus d’architectes d’intérieur spécialistes de l’hôtellerie ou de l’habitat sont par exemple contactés pour penser des espaces communs dans le tertiaire. C’est le cas notamment de l’agence de Jean-Philippe Nuel, approchée par des promoteurs ou des entreprises pour apporter une nouvelle vision. De même, certains fabricants de mobiliers spécialisés dans le résidentiel se sont mis à proposer des gammes de produits destinés au travail à la maison ou aux espaces de convivialité dans les entreprises. Parallèlement, les spécialistes du bureau ont commencé à racheter des sociétés de design, ou à lancer des collections un peu plus résidentielles… Le marché avance dans le sens d’un mélange des genres. Nous nous devions de les accompagner dans cette voie avec un éclairage sur le bureau.

ii : À quoi ressemblera l’espace « Work! » ? 

PB : Il s’agit pour nous de proposer un espace dédié, « Work! »,  au sein d’un environnement contemporain et design. Cela se traduit par environ 1 200 m2 accueillant des fabricants provenant de l’univers du bureau et un espace de conférences. De plus, un espace de 250 m2 conçu par Kwerk comme un lieu hybride à destination des visiteurs du salon, abritera trois zones : une de travail, une de convivialité et une qui proposera des cours de yoga et de méditation.

À noter également que notre espace « What’s New ? » présentera 150 à 200 objets et accessoires issus des catalogues de nos exposants et pouvant trouver une place au sein d’espaces de travail.

Enfin, l’espace Work! comprend une zone de rendez-vous d’affaires. Is’agira d’y proposer des rendez-vous « one to one » avec des fabricants ou des spécialistes de l’aménagement d’espaces de travail à nos visiteurs portant des projets d’aménagement d’espaces de travail.

ii : Pas moins de 25 conférences seront organisées au sein de « Work! ». Que pourront y entendre les visiteurs ?

PB : Nous avons mis en œuvre une politique de contenu forte, pour accompagner les visiteurs comme les exposants dans la compréhension du sujet de l’aménagement et la décoration des bureaux. Malgré la porosité croissante entre les sujets hospitality, living et office, chacun conserve ses spécificités. Le bureau notamment se soumet à différentes contraintes : en termes de sécurité, de normes, d’ergonomie, d’usages… les acteurs qui s’intéressent désormais à ce secteur doivent maîtriser ces règles, saisir la réalité du marché, comprendre les besoins des utilisateur… Pour les accompagner dans ce sens, nous proposerons donc un riche programme de conférences, abordant tous les sujets du moment, de la qualité de vie au travail à la biophilie en passant par l’acoustique, les nouveaux modes de travail ou encore la mobilité…

L’espace Work! est à découvrir au salon Maison & Objet, parc des Expositions de Villepinte, du 6 au 10 septembre. 

Conférences in interiors

in interiors animera trois conférences à l’occasion de Maison & Objet. À vos agendas ! 

Vendredi 6 septembre, de 11h à 11h45 : « La quête du silence »

Avec Anthony Lebossé (directeur du pôle Espace, Studio 5.5) et Laurence Doumerc (responsable Workplace Management, Société générale)

La qualité acoustique est au cœur de la qualité de vie au travail. Les nouveaux espaces de travail demandent de nouvelles solutions. Illustration avec les derniers aménagements des bureaux de la Société générale.

Vendredi 6 septembre, de 16h à 16h45 : « Faire converger “hospitality” et espaces de travail »

Avec Jean-Philippe Nuel (architecte, président du Studio Jean-Philippe Nuel) et Philippe Amiotte (directeur immobilier et environnement de travail, Danone)

À l’heure où les frontières entre hospitality et office deviennent de plus en plus poreuses, quel sont les nouveaux codes faisant leur entrée en entreprise ? illustration des opportunités et limites de cette nouvelle convergence à travers l’expérience de Danone avec son nouveau siège, et l’expertise de Jean-Philippe Nuel.

Mardi 10 septembre, de 14h à 14h30 : « Chiffres et tendances du marché de bureau »

Sophie Distel, responsable éditoriale de Business Immo et in interiors, revient sur les derniers chiffres du marché de bureau et ses perspectives d’évolution.