La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

The Collective s’associe à Sou Fujimoto pour son coliving new-yorkais

Le groupe britannique The Collective poursuit son développement et ouvrira, en 2022, son plus grand coliving à New York. L’architecte japonais Sou Fujimoto et son approche visionnaire de l’habitation ont été retenus pour la réalisation de ce projet.

 

Avec une récente levée de fond de près de 1Md$, The Collective, acteur de premier plan sur le marché du coliving, accélère son expansion, notamment outre-Atlantique, avec trois programmes en cours à New York. C’est à Brooklyn, au 1215 Fulton Street que le groupe a ainsi décidé d’implanter son plus grand site aux États-Unis.

Berceau du coliving, New York compte déjà de nombreuses adresses. Nécessité était donc, pour ce nouveau lieu, de se démarquer. Casser les codes, recréer du lien, se fondre dans l’environnement local tout en insufflant un vent de modernité. The Collective entend donc mener un projet ambitieux à l’impact positif sur son environnement. Pour concrétiser cette vision, il a choisi de s’entourer de l’architecte japonais Sou Fujimoto pour la conception, du groupe Tower Holdings et de l’architecte Ismael Leyva pour la réalisation.

 

Architecte de renom pour projet d’envergure

Depuis 2000, c’est convaincu de l’interaction vertueuse entre l’homme et la nature que Fujimoto délivre des sites qui réintroduisent la nature au cœur des villes.

Entre préservation des espaces privés, développement des espaces ouverts et une répartition équilibrée entre intérieur et extérieur, l’approche de Fujimoto convergeait naturellement avec la vision de The Collective pour le 1215 Fulton Street.

Reza Merchant, CEO du groupe, définit l’architecte japonais comme « un véritable visionnaire qui a réellement repensé le potentiel de l’architecture résidentielle au travers de projets tant publics que privés ».

 

1215 Fulton Street, Brooklyn

C’est donc en lieu et place du Slave Theater que s’établira le site. La volonté de Fujimoto a donc été de rendre hommage au passé historique des lieux tout en le projetant dans une ère contemporaine.

Sur 10 étages, 240 000 m² habillés de verre et de brique accueilleront 440 membres à horizon 2022. Trois bâtiments connectés par un centre névralgique en rez-de-chaussée, ouvert à tous, résidents et visiteurs. Un ensemble auquel il va falloir donner vie.

30 000 m² seront ainsi dédiés aux équipements communs. Lieux d’expositions, théâtre, coworking, restaurant et rooftop, mais également salle de gym et terrasses dotées de barbecue… Comme souhaité par le groupe, le complexe vivra toute la journée, au rythme des uns et des autres, au gré des animations.

Un offre flexible et diversifiée, presque à la carte, du studio au 2/3 pièces, à la nuit, au mois, à l’année sera disponible.

En outre, The Collective développera un programme de promotion artistique en accueillant dans ses murs six à dix artistes par an, leur permettant ainsi d’exprimer leur créativité.

 

En parallèle du 1215 Fulton Street, le groupe ouvrira deux autres sites à New York, Long Island fin 2019 et son flagship, à Williamsburg en 2022. Mais pour l’heure, le groupe s’apprête à ouvrir le plus grand coliving de son portefeuille, dans le quartier de Canary Wharf, à Londres.

The Collective avance, avec ces prochaines inaugurations, dans son ambition d’imposer le coliving comme une nouvelle et réelle option de logement.

Perspectives : Courtesy of The Collective