La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Réouverture du mythique Bœuf sur le toit

Avec une vaste salle Art déco, le restaurant music-hall le Bœuf sur le toit, inauguré en 1922, a fait danser le Tout-Paris. Lieu de rendez-vous favori de Jean Cocteau, dont les toiles décorent encore les murs, le Bœuf sur le toit attirait de nombreux artistes tels que le peintre Francis Picabia, le jeune Christian Dior ou l’illustre Coco Chanel, et fut l’épicentre de la capitale dans les années 1920.

Fidèle à l’état d’esprit d’origine du restaurant racheté par Moma Group en 2017 au Groupe Flo, le créateur Alexis Mabille signe la décoration, privilégiant un décor singulier inspiré par le lieu dans ses années les plus glorieuses. Un « twist de l’Art déco », pour l’amener dans notre époque.

Côté cuisine, Le Bœuf sur le toit met à l’honneur une cuisine de brasserie haut de gamme, faisant la part belle à l’écailler avec de beaux plateaux de fruits de mer, mais aussi de grands plats à partager autour d’une carte créée en collaboration avec le chef Jean-Pierre Vigato.

Benjamin Patou – président de Moma Group – s’associe à l’artiste Patrick Bruel et à l’agent Valérie Boukobza pour faire renaître cette institution parisienne. Ils signeront la programmation du music-hall autour d’artistes live, bœufs improvisés et concerts de jazz, selon les envies.

Photo : © DR