La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Hôtel des Postes de Strasbourg : une renaissance bien orchestrée

L’hôtel des Postes s’anime ! Au cœur de la Neustadt, quartier de Strasbourg classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Bouygues Immobilier orchestre la reconversion de cet édifice néogothique, tout juste affranchi de ses activités postales et séculaires.

En collaboration avec l’entreprise générale Bouygues Bâtiment Nord-Est, le promoteur immobilier y développe près de 20 000 m2. Dès cet été, près d’une cinquantaine d’entreprises du territoire et plus de 200 compagnons se succéderont jusqu’en 2023, pour faire renaître cette bâtisse de la fin du XIXe siècle. Le tout dans une dynamique noble et responsable : l’opération favorise en effet la déconstruction sélective et le réemploi de matériaux, matériels et mobiliers. Dès le démarrage des travaux, l’Hôtel des Postes s’inscrit parmi les chantiers de Strasbourg les plus avancés en matière de réduction des déchets issus du BTP.

 

Un programme immobilier historique !
Autrefois haut lieu de télécommunication et de correspondances, l’hôtel des Postes incarne de tout temps la modernité et le caractère cosmopolite de la ville qui l’héberge, Strasbourg. Début 2023, l’hôtel des Postes de Strasbourg accueillera donc des logements résidentiels, des bureaux neufs et réhabilités, une résidence services pour seniors, une brasserie-restaurant ainsi qu’un bureau de poste.
Incontestablement, cette reconversion immobilière s’engage dans une démarche de valorisation patrimoniale inédite et exemplaire. Sous les préconisations et les orientations de l’architecte des bâtiments de France, les principales
interventions sur le bâti existant seront mineures et limitées. Le projet prévoit notamment la restauration et le nettoyage des façades extérieures dans le respect total des façades et toitures d’origine (1896). La cour intérieure sera particulièrement mise en valeur. Localisés le long de l’avenue de la Liberté, les logements en accession seront desservis soit par la cage
d’escalier monumentale, datant du XIXe siècle, soit par les deux cages d’escaliers angulaires, tout aussi remarquables.

À chaque étage, les distributions, aux voûtes et hauteurs exceptionnelles, sont maintenues et sublimées. En outre, les combles sont rehaussés et exploités par l’intégration de nouvelles lucarnes donnant sur la cour intérieure. Des mezzanines sont prévues pour certains logements du rez-de-chaussée, du 2e ou 3e étage…

Photos : © Bouygues Immobilier