La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut
Haussmann © Jean-Philippe Mesguen pour PCA-STREAM

173 Haussmann : l’adresse nec plus ultra de la banque Lazard

À mi-chemin entre l’Arc de triomphe et l’église Saint-Augustin, dans le 8e arrondissement de Paris, le 173 boulevard Haussmann a fait l’objet d’une restructuration lourde réalisée par l’équipe de PCA-STREAM, pour devenir le nouveau siège social de la banque Lazard.

L’ensemble se composait initialement de deux bâtiments totalement différents regroupés hâtivement aux standards des années 1990 et qu’il a fallu réunir de façon cohérente. Pour l’agence PCA-STREAM, cette restructuration était l’occasion « de s’inscrire dans une ville résiliente et innovante, capable de se renouveler en se réinventant ».

L’entrée principale, désormais positionnée à la pointe du bâtiment, à l’angle du boulevard Haussmann et de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, se veut plus visible et crée un effet d’appel depuis la rue. Des commerces en double hauteur installés côté faubourg participent à l’animation commerciale du quartier. Dans le prolongement du hall d’accueil, le visiteur découvre un impressionnant patio en triple hauteur, éclairé par une grande verrière grâce à l’élargissement de la cour intérieure. Ce lounge distribue les accès vers les étages et les espaces partagés attenants, ainsi que les salons VIP et la conciergerie. Le visiteur peut ainsi descendre dans le grand salon par un escalier monumental, s’installer dans un espace de travail informel, se diriger vers le working café ou profiter des différents services tels que les salles de réunion privatives.

Haussmann © Jean-Philippe Mesguen pour PCA-STREAM
Haussmann © Jean-Philippe Mesguen pour PCA-STREAM

Les plateaux, souples et modulables, offrent une grande luminosité et des circulations optimales entre les étages. Les espaces partagés, designés par Ramy Fischler, invitent à la convivialité et à la collaboration. Dans le même esprit, les terrasses qui coiffent la surélévation sont rendues accessibles au public. On y accède directement par des ascenseurs. Entre ciel et terre, répondant au jardin d’hiver de la verrière, le traitement de ces espaces paysagers permet d’améliorer les performances environnementales du bâtiment tout en augmentant la qualité de vie des utilisateurs.

La cour centrale a été élargie pour créer un espace central commun et convivial, tout en offrant une nouvelle luminosité aux espaces intérieurs. Une surélévation contemporaine en écailles de verre ajoutée au bâtiment haussmannien masque le pignon aveugle et relie visuellement les bâtiments. Ce couronnement de verre crée de nouvelles surfaces, met en valeur l’ensemble et devient un signal fort à l’échelle de la ville. Un espace hybride entre intérieur et extérieur se forme sous la résille de verre à structure métallique, offrant à ses occupants des espaces de travail inédits et des vues exceptionnelles sur les toits de Paris.

Retrouvez l’interview croisée de Philippe Chiambaretta (PCA-STREAM) et Jean-Louis Girodolle (banque Lazard) dans le numéro d’automne d’in interiors à la fin du mois de septembre.

Photos : Haussmann © Jean-Philippe Mesguen pour PCA-STREAM