La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Du mobilier unique pour Wojo

Lancer un concours de designers et concevoir du mobilier sur-mesure pour ses sites. Voici ce qu’a proposé Cider à son client Wojo. De quoi se démarquer avec un aménagement unique et répondant parfaitement à toutes ses attentes…

Pour répondre à l’appel d’offres de Wojo – acteur majeur du coworking en France –, Cider a proposé de recourir à un concours de designers. Distributeur, mais également éditeur de mobilier, Cider a activé son réseau de créatifs pour qu’ils imaginent un poste de travail en coworking, pour tout nomade connecté. Le brief : un bureau simple, modulable et évolutif, doté d’un système de rangements et ancré dans l’évolution des modes de travail. Le tout à coût très attractif ! « Nous voulions asseoir notre identité dans l’univers de la Workspitality® et cela passe notamment par le mobilier mis à disposition de nos membres. Il nous fallait également quelque chose de différenciant, que l’on ne retrouve pas ailleurs », se souvient Magali Champigneulle, Design Manager chez Wojo. Pour toutes ces raisons, elle a tout de suite été séduite par la notion de sur-mesure.

Après un mois de travail, c’est Cocorico Paris qui remporte le concours. Le studio de designer a imaginé un bureau électrifié et sa cloisonnette amovible en feutre acoustique, pour créer de l’intimité avec son coworker. Il croque également tout un tas de déclinaisons possibles inspirées du design du poste de travail. « Grâce au système constructif imaginé par Cocorico Paris, mêlé au savoir-faire du groupe Cider, la collection Wojo a été pensée pour se mettre au service de l’utilisateur », se félicite Magali Champigneulle.

À peine six mois après l’appel d’offres, Cider avait déjà développé et fait fabriquer en Italie – et en exclusivité pour Wojo – près de 3 000 postes. « Nous avons déjà équipé le nouveau Wojo Madeleine et celui de Barcelone. D’autres viendront, notamment à Lille et Paris. À terme, ce sont près de 50 000 postes que nous pourrions être amenés à réaliser en cinq ans  », précise Yann Thevenet, directeur commercial de Cider. « Mais dès 2 000 à 5 000 postes, il est possible d’envisager la création d’une ligne de mobilier sur-mesure. »

Sur le projet L’Oréal déjà, Cider avait conçu toute une ligne de mobilier sur-mesure en partenariat avec Maison Sarah Lavoine. Avec Wojo, il prouve cette fois que même avec des budgets plus contraints, il est possible de s’offrir un mobilier fonctionnel, ergonomique, design, et surtout unique, afin que les espaces de travail soient en harmonie avec l’ADN de l’entreprise. Une pratique que l’éditeur tend donc à développer.

© Xavier-Alexandre Pons / Ooshot

En partenariat avec