La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut
© DR

Un premier Guide du coworking pour l’île-de-France

0

Arthur Loyd publie le premier Guide du coworking en Île-de-France, sur le principe d’un grand référentiel touristique ou gastronomique, avec distribution d’étoiles. Présentation.

 

« Au travers de ce premier Guide du coworking en Île-de-France, nous avons souhaité décrypter le marché francilien afin de mieux le comprendre, pour mieux conseiller nos clients, mais également pour contribuer à son évolution et son amélioration. À la manière d’un grand guide gastronomique ou encore du classement de nos hôtels, nous avons pour ambition de créer LE guide du coworking avec une mise à jour annuelle », expliquent Marie des Dorides et Phonevilay Khent, spécialistes des solutions immobilières flexibles chez Arthur Loyd.

Un guide a vocation à mieux se repérer dans un marché en plein développement. Car avec plus de 250 offres à Paris et en Île-de-France, comment trouver la solution la plus adaptée à ses besoins ? « Nous échangeons chaque jour avec des dirigeants de start-up, PME et grands groupes sur cette “nouvelle” solution immobilière. Ils veulent comprendre, parfois tout visiter, mais se trouvent souvent finalement complètement perdus dans toute l’offre disponible. Quant au budget… il peut aller du simple au double », appuie Marie des Dorides.

Et pour guider au mieux ses lecteurs, le référentiel se veut « juste et équitable », ajoute Phonevilay Khent. « L’idée n’est pas de porter un jugement sur le design, la décoration ou encore la communauté. Le guide met un point d’honneur à déchiffrer les offres de chaque opérateur. »

Méthodologie employée

Dix-sept opérateurs de coworking ont été invités à répondre à un questionnaire d’une centaine de questions tournées autour de cinq grandes thématiques :

1. L’environnement de l’immeuble : visibilité, transports, parking, offre de restauration à proximité…

2. L’offre de services : l’une des raisons d’être du coworking, et donc la plus importante selon Arthur Loyd. Qu’est-il proposé aux résidents, membres ou « colocataires » du coworking ? Qu’est-ce qui est inclus dans le forfait ou non ?… Dans cette thématique, sont évalués aussi bien le service d’accueil que l’offre IT & internet ou le service de conciergerie, les solutions offertes en termes de réunions ou encore l’offre de restauration, de sport, de massage, de salon de coiffure et d’espaces de jeux ou de sieste… et autres services répondant aux nouvelles attentes des collaborateurs.

3. L’immeuble : densité, surfaces, labels…

4. Les équipements techniques.

5. Le réseau de l’opérateur : pour permettre aux utilisateurs de travailler de différents endroits tout en conservant la même offre de services.

Chaque question et thématique sont pondérées selon l’importance estimée par les équipes d’Arthur Loyd pour juger du standing d’une offre de coworking.

Les étoilés 2020

Sur les 17 interrogés, 11 opérateurs de coworking se sont prêtés au jeu, pour un total de 68 centres notés selon un système d’étoiles allant de un à cinq. On retrouve dans cette édition :

• Trois centres une étoile : des centres de coworking fonctionnel pour travailler et faire des réunions.

• Dix-neuf centres deux étoiles : des centres de coworking de qualité offrant les services essentiels à sa communauté.

• Trente-quatre centres trois étoiles : des centres de coworking de grande qualité offrant tous les services nécessaires pour travailler et accueillir des clients.

• Douze centres quatre étoiles : des centres de coworking de très haute qualité offrant un large panel de services au-delà des attentes « standards » de bureau.

• Zéro centre cinq étoiles : des centres de coworking d’exception offrant une prestation digne des plus grands palaces avec une offre de services sur-mesure.

« Comme pour l’hôtellerie, le client du palace n’est pas celui du deux étoiles et cela n’a rien de péjoratif. Chaque produit doit pouvoir répondre à un besoin différent, à une cible différente. Il faut des offres pour tous les clients ! » conclut Marie des Dorides. Alors hôtel grand luxe ou économique, SUV ou moto, centre de coworking une ou cinq étoiles ? À chacun de trouver la solution la plus adaptée à son besoin.

Pour télécharger le guide, cliquez ici

 

Photo : Morning Coworking Sentier © DR