La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Home Office by Accor

Après Wojo Spots et Wojo Corners, le groupe Accor développe son offre de workspitality avec Home Office, un forfait de chambre à la journée dédié aux coworkers. Une proposition au carrefour des attentes.

Entre création de nouveaux business models ou évolution des existants, aujourd’hui seuls les acteurs capables de s’adapter à la conjoncture peuvent prétendre tirer leur épingle du jeu. Avec Home Office, le groupe Accor saisit l’opportunité créée par la crise et apporte une réponse supplémentaire à un besoin connu, mais grandissant.

Ibis Tech Park

Une rencontre intéressante des besoins

La rentabilisation des espaces et l’augmentation du taux d’occupation sont les problématiques majeures du secteur. Si le concept d’open hotel, avec l’ouverture des établissements à une clientèle extérieure, a été un premier pas pour atteindre ses objectifs, la workspitality semble constituer un critère d’attraction complémentaire pour rentabiliser chambres et espaces communs, souvent libres pendant la journée.

Parallèlement, la crise sanitaire, avec notamment le développement du télétravail, accélère une transformation profonde des habitudes et par là même celle des besoins. De nouveaux usages qui concernent de plus en plus d’actifs. En effet, initialement constituée d’indépendants, la cible de la workspitality s’est brusquement élargie avec la crise et s’adresse toujours aux coworkers et désormais aux télétravailleurs et à une clientèle en transit.

En télétravail un ou plusieurs jours par semaine, ces derniers cherchent la possibilité de travailler dans de bonnes conditions de calme et de confort et ce, ailleurs que chez soi.

 

Télétravailleur recherche pop-up office

Entre bruits et distraction, le domicile n’offre pas toujours cette possibilité d’un espace dédié pour télétravailler.

Flexibilité, convivialité, praticité… les critères pour attirer cette nouvelle clientèle sont nombreux. Pour répondre à ses attentes multiples, proposer des espaces de travail dédiés et de qualité à moins de 10 minutes de son domicile est la promesse d’Accor. Le groupe a ainsi lancé le concept de Home Office dans 320 établissements de son parc, pour l’heure en Europe du Nord seulement, avec une concentration sur le Royaume-Uni. Un maillage étendu dans des localisations bien desservies.

Le groupe offre désormais la possibilité de réserver à la journée ou à la semaine un espace de travail calme (comprendre la chambre) dans un environnement convivial (comprendre l’hôtel en lui-même et ses infrastructures). Avec cette réservation, le client jouit de son espace de 9 h à 18 h et peut accéder au service de restauration, à l’espace bien-être ou encore aux salles de réunion des établissements.

Si les réservations s’effectuent facilement, la politique d’annulation est également très souple, sans frais jusqu’à la veille. Une flexibilité bienvenue dans un contexte à visibilité réduite.

Home Office permet à cette nouvelle clientèle de travailler dans une atmosphère cosy, souvent design, et de bénéficier d’un panel de services premium tels la conciergerie, le minibar ou le room-service. Appels en visio, conférences, réunions pourront ainsi se dérouler dans un environnement calme et accueillant.

En proposant cette réelle alternative au coworking, le groupe Accor renforce sa position sur le segment de la workspitality et devient un acteur de poids.

Crédit : © Accor