La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

MUN, premier rooftop des Champs-Élysées

52 avenue des Champs-Élysées, une adresse prestigieuse qui ne cesse de se réinventer. Après un flagship Monoprix et les Galeries Lafayette, l’immeuble Art déco accueille désormais MUN, le dernier restaurant en toit-terrasse du groupe Paris Society.

 

Un hall sombre et immense, l’accès au MUN se veut discret voire confidentiel. Au 7e étage c’est un tout autre décor qui s’offre à nous, feutré et élégant. Entre exotisme et influence asiatique, l’adresse se veut dépaysante.

Entre «  Asie fantasmée et vertige parisien »

Après Girafe, Monsieur Bleu, Coco ou encore Perruche, Laurent de Gourcuff, à la tête du groupe Paris Society, propose avec Mun, un établissement à l’identité propre mais tout aussi élégant. Bois sombre et précieux, cuir, laque et murs texturés, c’est un univers exotique et néanmoins sophistiqué qui se révèle dès les premiers pas. Bar aux airs de pagode, salons au nom évocateur tel opium, tissus damassés et autre teintes chaudes transportent le visiteur dans une Asie rêvée, presque fantasmée.

Œuvre du duo d’architectes Eve von Romberg et Charlotte Besson-Oberlin, le lieu instaure une atmosphère chaleureuse et raffinée. On déambule de salon en salon à la lueur des lumières en sourdine des lampions. Puis, assez naturellement, les pas nous guident vers la terrasse de plus de 500 m².

Une oasis rafraichissante, une respiration

Végétaux, herbes aromatiques ou arbres fruitiers, ce jardin suspendu a été pensé par Arnaud Casaus comme un écrin de verdure. Ici, quelques fraises, là de la sauge. La végétalisation rythme et séquence l’espace de coins et de recoins, et incite à la ballade. La terrasse offre une capacité de 300 couverts avec néanmoins la sensation d’être presque perdu en pleine nature et d’avoir le ciel de Paris pour soi.

Sous nos yeux et à nos pieds, le tout Paris se dévoile. De la tour Eiffel au sacré cœur, de l’arc de Triomphe au Grand Palais, les plus beaux monuments de la capitale s’offrent aux convives.

Ode à l’Asie dans le design comme dans l’assiette, l’établissement propose une carte signée par les chefs Julien Chicoisne, Roland Puse et Yann Couvreur qui vient parfaire cette expérience quasi immersive.

MUN, une ouverture qui contribue à rendre sa superbe à la plus belle avenue du monde.

Photos de couverture et d’intérieur : © Romain Ricard ; photos d’extérieur  : © Anne-Laure Alazard