La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut
collection Roméo © Quentin Berthoux-Artcurial

Roméo mon amour…

Les 9 et 10 novembre prochains, Artcurial organisera la vente de la Collection Roméo qui présentera plus de 1 500 pièces de cette enseigne mythique qui a régné sur le Faubourg-Saint-Antoine à Paris durant près de 50 ans. Qui, en passant sur le Faubourg, n’a pas un jour jeté un coup d’œil scrutateur sur l’exubérante vitrine où sculptures, mobilier, verrerie, art de la table, lustres, appliques, tapis, tissus… illustraient l’éclectisme du style Roméo ? Où, telle une féérie, jaillissaient ébène de Macassar, citronnier de Ceylan, loupe de myrte, galuchat, marbre de Carrare, Granite noir de Syène, soieries précieuses…

La Maison Roméo, c’était avant tout un goût du décor, des arts décoratifs et des métiers d’art. Au 208 rue du Faubourg Saint-Antoine, peu importait le style tant que décoration rimait avec éclectisme, accords décomplexés, opulence et fantaisie, le tout guidé par une recherche de l’excellence.

Empreint d’influences culturelles variées, Claude Dalle, figure énigmatique et discrète du monde de la décoration, a fondé la Maison Roméo sur l’extravagance, le métissage, l’éclectisme et le savoir-faire français. Par le mix savamment orchestré de sa Maison où le classicisme sublimait la modernité, il a su séduire des personnalités internationales telles qu’Aristote Onassis, La Callas, Alain Delon, ambassadeurs et familles royales du Moyen-Orient et d’Afrique, riches industriels des États-Unis et de Chine et tant d’autres…

 

Informations pratiques :

Exposition du mercredi 4 au samedi 7 novembre 2020

Vente aux enchères les lundi 9 et mardi 10 novembre 2020, à 10 h et 14 h

Artcurial – 7, rond-point des Champs-Élysées – 75008 Paris

Photo : © Quentin Berthoux-Artcurial