La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Carte Blanche à… Hopfab  

Fondée en 2016 par Géraldine Bal et Arnaud Verlet, la plate-forme Hopfab connecte directement des créatifs (architectes d’intérieurs, décorateurs, designers) et clients finaux avec des artisans français présélectionnés, dans le cadre de réalisations de projets sur-mesure, locaux et responsables. À ce jour, Hopfab a accompagné plus de 1 200 projets, aussi bien auprès d’entreprises, de restaurants, d’hôtels, que d’espaces de coworking, ou encore de logements à l’instar de l’Oréal, Printemps, BNP Paribas, Accor Hôtel ou Bioburger.  

 

Pour Hopfab, la mission est simple : soutenir l’économie artisanale française et faciliter la création d’espaces sur-mesure en s’appuyant sur des savoir-faire locaux en circuit court. « Ces dernières années, trop d’entreprises ont disparu, le savoir-faire français se perd. Notre service accompagne les artisans dans leur développement, tout en mettant en avant une consommation responsable en rapprochant l’offre de la demande. Les projets réalisés via notre réseau d’artisans s’ancrent sur le territoire économique local et ils sont porteurs de création d’emplois », explique Géraldine Bal.

 

La communauté Hopfab se compose de 400 artisans référencés, répartis dans toute la France et représentant des savoir-faire variés. Parmi eux, menuisiers ébénistes, serruriers métalliers, céramistes, charpentiers, concepteurs luminaires, spécialistes en végétalisation et bien d’autres. L’enjeu de cette plate-forme : faciliter toutes les étapes de collaboration entre ces artisans et les porteurs de projet depuis la mise en relation jusqu’à la livraison finale.

 

Après avoir identifié les artisans adaptés à la mission, vient la définition des prestations, de la zone d’intervention, des matériaux nécessaires, ainsi que la mise en place des tarifs. Les artisans ainsi présélectionnés sont ensuite mis directement en contact avec les porteurs de projets. Une fois les équipes constituées, Hopfab met à leur disposition des outils digitaux pour simplifier les interactions et la collaboration tout au long du projet. Lorsque le projet est terminé, une évaluation du travail de l’artisan est ensuite réalisée, prenant en compte la qualité, ainsi que le respect des délais.

 

Dans le cadre des projets Hopfab, ce sont les artisans qui rémunèrent la start-up, s’offrant ainsi une visibilité, des projets de qualité, ou encore de nombreux outils apportés par les équipes de Géraldine Bal et Arnaud Verlet. Les porteurs de projets, quant à eux, profitent de ce service gratuitement. « Il faut casser les barrières qui existent autour de l’artisanat français. Notre solution n’est pas beaucoup plus coûteuse qu’ailleurs, si l’on tient compte de la réactivité permise par la proximité et du gain de temps possible grâce au partage d’une langue commune. Pour un marché où les surprises sont le lot de chaque projet et la coordination des intervenants le plus grand challenge, c’est inestimable », ajoute Géraldine Bal.

 

Quelques créations

Parmi ses récentes réalisations, la start-up compte l’éclairage du rez-de-chaussée de l’hôtel quatre étoiles Victor Hugo, situé dans le 16e arrondissement de Paris. L’établissement avait choisi l’architecte Laurent Maugoust pour sa rénovation en 2018. Nécessitant de nouveaux plafonniers pour mener son projet à bien, l’architecte a fait appel à Hopfab pour trouver l’artisan adéquat. C’est ainsi que Nicolas, concepteur de luminaires, a réalisé un plafonnier effet verrière avec structure en acier, une finition époxy, effet laiton et des dalles en verre dépoli, en verre strié en miroir pour la salle du petit déjeuner. L’artisan, en accord avec l’architecte du projet a également réalisé deux plafonniers circulaires en acier finition époxy de 3,40 m et 1,50 m respectivement. «  Nous avons été consultés dans le cadre de la rénovation de l’hôtel sur le lot luminaire pour le rez-de-chaussée. La lumière est toujours un élément essentiel pour les espaces accueillant du public et les délais étaient très courts, à peine un mois. C’était un vrai défi que de trouver le bon atelier à même de réaliser ce projet dans les temps », explique Géraldine Bal.

© Guillaume Grasset

Photo : © Guillaume Grasset

 

Autre espace, autre exemple de la touche Hopfab : le Brussels Beer Project. Ce nouveau concept underground de bar à bières est situé dans le quartier de Pigalle, à Paris. Pour leur première adresse parisienne, les artisans Hopfab ont réalisé l’agencement, le mobilier et la signalétique du bar en 2018. Le projet comprend notamment la fabrication et la pose de banquettes sur-mesure, de mange-debout, d’une verrière séparative pour la cuisine, d’une série de tables bistrot rondes, de supports et d’éléments de signalétiques. « Pour réaliser ce projet avec le groupe d’architectes Label Experience, nous avons fait appel à cinq artisans, dont deux serruriers métalliers, un ébéniste et un fabricant en signalétique. C’était un challenge d’offrir de la réactivité et de s’adapter à l’évolution du projet, nécessitant parfois de trouver des solutions pour de tout petits éléments manquants », souligne Géraldine Bal.

© Thibault Pousset

Photo : © Thibault Pousset

 

Visant à aider les créatifs dans toutes sortes de projets, Hopfab ne limite pas son travail à certaines classes d’actifs. Ainsi, le groupe Morning Coworking a fait appel à Hopfab pour réaliser trois espaces de bar dans le coworking Monceau, situés à 10 min de la gare Saint-Lazare et à 5 min du parc Monceau. Morning Coworking, c’est 20 espaces à Paris et proche banlieue, avec des bureaux conçus pour s’adapter aux nouveaux modes de travail. Les artisans Hopfab ont réalisé trois bars sur-mesure, en épicéa et acier finition laque noire, pour trois espaces aux looks distincts. « Pour ce projet conçu par l’agence Label Experience, l’idée était de réaliser des bars accessibles en termes de budget. Comme dans tous nos autres projets, nos équipes ont permis d’ouvrir une porte, de comprendre les besoins et les enjeux du projet, et de créer un lien entre les clients et les artisans », conclut Géraldine Bal.

© Thibault Pousset

Photo : © Thibault Pousset
Photo d’ouverture : © DR