La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

« Les lignes du design », expérimentation virtuelle

En octobre dernier, la Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités levaient le voile sur les futures rames conçues par Alstom et le mobilier des gares du Grand Paris Express. Crise sanitaire oblige, c’est désormais virtuellement que le grand public est invité à se familiariser avec ce qui fera partie de son quotidien de demain.

 

Une nouvelle expérience du transport en métro

Le design tient une place prépondérante dans le projet du Grand Paris Express. Bien au-delà de la dimension pratique et esthétique, le rôle qu’il endosse tient davantage du trait d’union entre l’existant et le futur, mais aussi entre les utilisateurs des différentes communes. Une mission ambitieuse confiée aux designers Patrick Jouin et Ruedi Baur.

En septembre dernier, à la Fabrique du métro de Saint-Ouen, les deux collaborateurs dévoilaient le design des mobiliers et la signalétique des 68 gares du futur réseau francilien. Fluide et élégant, intemporel et évolutif, le mobilier urbain se veut également inclusif afin d’accueillir les personnes à mobilité réduite. Rien n’a été laissé au hasard. Points d’accueil, assises, supports et matériaux portant la signalétique répondent ainsi à la quête d’unicité du réseau.

Le véritable enjeu a été de développer un langage commun, une cohérence entre les réseaux historiques (métro, TER, Transilien) et le Grand Paris Express, pour que les 12 millions de franciliens « comprennent, en utilisant un système, qu’ils appartiennent à une même communauté », selon Patrick Jouin. Un langage qui participera également à construire une continuité d’informations et de services pour les voyageurs qui emprunteront les différents réseaux.

Un lieu d’expérimentation

Désormais, les portes ouvertes de la Fabrique du métro laissent place aux visites virtuelles et gratuites des lieux via l’outil de vidéoconférences Teams. Si cette exposition laisse à chacun l’occasion de s’imprégner du projet, elle constitue également un lieu d’expérimentation et de démonstration.

Certes moins immersives qu’en présentiel, ces visites, commentées par des guides de la Fabrique, permettent ainsi au visiteur de découvrir le mobilier des gares présenté sous forme d’esquisses, de photos ou de maquettes.
Un tour dans l’atelier des designers l’aide également à saisir l’approche que ces derniers ont eu à travers les travaux menés en coulisses, achevés ou en cours. Comment unifier un maillage ? Comment fluidifier la circulation ? Comment créer le sentiment d’appartenance ? Entre pistes de travail et histoire du projet, le design est ici présenté comme une recherche, un outil.


En outre, une maquette de métro grandeur nature permet à chacun de se projeter dans ce futur métro écologique, 100 % automatique, accessible à tous.

Au gré de la progression du projet, ce lieu d’expositions évoluera et enrichira des avancées du projet les visites virtuelles, proposées régulièrement sur inscription, dans l’attente d’une prochaine réouverture.

 

Alors que l’inauguration de la première ligne est attendue pour 2024, le Grand Paris Express prend forme et progresse en suivant notamment les « Lignes du design ».

Photos : © Société du Grand Paris, Patrick Jouin ID, Intégral Ruedi Baur