La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Le so Parisien WeWork Haussmann

Studios Architecture a été missionné pour réunir et réhabiliter un ensemble immobilier de quatre bâtiments haussmanniens situé boulevard Haussmann et totalisant 15 025 m².

L’agence d’architecture a mis en œuvre les meilleures solutions pour concilier les attentes du bailleur SFL (Société Foncière Lyonnaise), et les besoins du preneur WeWork. Le projet s’est ainsi déroulé en deux temps. Tout d’abord repositionner le bâtiment en lui apportant visibilité, transparence et cohérence. Dans un second temps, adapter le projet aux besoins du coworking en matière d’espace en augmentant de façon significative la capacité d’accueil.

Afin de donner une identité forte à cette nouvelle adresse, Studios a redessiné une nouvelle façade vitrée en double hauteur. Sobre et élancée, elle apporte une écriture contemporaine au cachet patrimonial de l’haussmannien avec ses piliers en pierre parisienne qui reprennent la trame existante et dans lesquels sont incrustés des cadres métalliques de teinte bronze.

Pour créer une ouverture sur la rue, dans le hall, le plancher du 1er étage a été ouvert et l’espace a été libéré des cages d’ascenseurs et du sas d’entrée. Le remaniement du rez-de-chaussée a permis de connecter le hall avec le grand atrium sous verrière en double hauteur et sa mezzanine en R+1 désormais accessible grâce à la création d’un nouvel escalier.

Avec ses 13 400 m², le bâtiment haussmannien a été modernisé à l’intérieur et les circulations optimisées pour fluidifier les parcours. Les éléments patrimoniaux (escaliers, moulures, cheminées…) ont été restaurés, de même que les cours intérieures ont été valorisées.

 En cours d’études, WeWork s’est constitué preneur de l’ensemble immobilier ce qui a permis aux équipes de Studios d’intégrer les nouvelles attentes liées aux besoins spécifiques des espaces de coworking. Le défi principal : augmenter le nombre de poste de travail sans dénaturer l’ensemble en passant de 1 081 à 2 250 postes. Cette optimisation a impliqué des modifications techniques et de sécurité, et notamment la création de cinq escaliers et ce malgré l’emprise des nombreux commerces en rez-de-chaussée.

 

Photo à la Une : © Stefano Candito. Autres photos : © WeWork