La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

L’Hôtel de la Marine prend le large

Photo à la Une : Façade de l’Hôtel de la Marine ouvrant sur la place de la Concorde, © Jean-Pierre-Delagarde-CMN

 

Situé sur la place de la Concorde, l’Hôtel de la Marine constitue près de 12 000 m2 dont 6 000 m2 ouverts au public après quatre ans de chantier. Créé au XVIIIe siècle par Ange-Jacques Gabriel, premier architecte du roi Louis XV, il abrite jusqu’en 1789 le Garde-Meuble de la Couronne avant de devenir, pendant plus de 200 ans, et jusqu’en 2015, le siège de l’état-major de la Marine. Dès que le contexte sanitaire le permettra, les appartements aménagés au XVIIIe par l’intendant du Garde-Meuble et les salons d’apparat du XIXe siècle ouvriront à la visite.

Le Centre des monuments nationaux assure la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble du projet de l’Hôtel de la Marine. La restauration s’est effectuée sous la maîtrise d’œuvre globale de Christophe Bottineau, architecte en chef des monuments historiques. La scénographie, la mise en lumière des façades intérieures et du balcon sur la place de la Concorde, la signalétique et le mobilier contemporain ont été confiés à l’agence Moatti-Rivière.

L’espace d’accueil est situé dans la cour de l’Intendant d’où les visiteurs pourront accéder aux différents parcours qui leur sont offerts. Ils seront accompagnés tout au long de leur découverte du monument par le « Confident », un dispositif innovant et immersif constitué d’un casque connecté interagissant avec les outils de médiation des salles. Les visiteurs sont alors conviés à un voyage dans un grand palais du siècle des Lumières aux décors somptueux des XVIIIe et XIXe siècles, et présentant de précieux meubles et objets. Une librairie-boutique destinée à toutes les générations, et qui fera écho à l’histoire du monument, sera également ouverte à tous.

Deux espaces de restauration, dans le cadre d’une concession attribuée à Moma Group, viendront compléter la visite patrimoniale pour proposer un véritable lieu de vie en juin 2021, si les conditions sanitaires le permettent. Un restaurant, dont la carte sera signée par le chef Jean-François Piège et l’aménagement confié à l’agence Dorothée Delaye, s’installera au nord de la cour d’honneur. Le Café Lapérouse – décoré par Cordélia de Castellane – accessible toute la journée depuis les arcades de la place de la Concorde et la cour d’honneur, proposera une carte salée, sucrée, une cave à vin ainsi qu’un comptoir de chocolats et glaces.

La première phase de travaux achevée à l’été 2018 a consisté en la restauration des façades et des couvertures de l’Hôtel de la Marine. Elle a permis de retrouver les dispositions d’origine du bâtiment, notamment dans les cours avec la réouverture de la galerie extérieure dans la cour de l’Intendant qui donne accès directement à la rue Royale et à la place de la Concorde. Le sol de cette cour ouverte sur la ville scintille d’un tapis lumineux constitué de faisceaux d’éclairage à LED insérés dans le pavage.

 

Salon des Amiraux et salon d’honneur. Photo : © Ambroise Tézenas-CMN

 

Dès leur arrivée dans le monument, un nouveau signal architectural fort s’offrira aux visiteurs : une verrière pyramidale, transparente et lumineuse évoquant le cristal est venue coiffer la cour de l’Intendant. Ce joyau de verre conçu par l’architecte Hugh Dutton, en collaboration avec Christophe Bottineau, grâce au mécénat des Fondations Velux et sous la maîtrise d’ouvrage du CMN, est constitué de verres feuilletés offrant une grande transparence accentuée par un habile jeu de miroirs disposés sur les façades supérieures et orientant la lumière au fond de la cour.

Dans un second temps, l’ancien magasin des tapisseries du Garde-Meuble accueillera les galeries d’exposition de la Collection Al Thani qui sera présentée pour la première fois durablement au grand public. Il s’agit de l’une des plus prestigieuses collections d’art privées au monde, composée d’une exceptionnelle variété d’œuvres de l’Antiquité à nos jours. Le Centre des monuments nationaux contribue à enrichir et à renouveler l’offre touristique parisienne avec ce monument offrant une vue imprenable sur la place de la Concorde depuis sa loggia.

 

La verrière coiffant la cour de l’Intendant. Photo : © Nicolas Trouillard-CMN

 

Escalier d’honneur. Photo : © Ambroise Tézenas-CMN

 

La loggia donnant sur la place de la Concorde. Photo : © Ambroise Tézenas-CMN