La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Colonies nous invite chez Conti, sa future résidence d’Issy-les-Moulineaux 

0

À quoi ressemble le coliving selon Colonies ? Avant son ouverture prochaine, l’opérateur français a ouvert à in interiors les portes de Conti, sa première résidence à Issy-les-Moulineaux, située au 27 bis rue Claude-Bernard.

« Le coliving selon Colonies, c’est la colocation améliorée, avance son cofondateur François Roth. Il intègre toujours la notion de vivre ensemble et de partage d’un bien immobilier à plusieurs, mais aussi une vraie touche design. La grande différence fondamentale, c’est aussi l’autonomie que permet notre concept. La communauté se doit d’être optionnelle et désirée, et non d’être imposée à l’occupant. »

L’établissement d’environ 300 m2 propose ainsi 11 studios complètement indépendants, auxquels s’ajoutent différents espaces communs et services. L’occupant disposera de sa propre salle de bains, d’une kitchenette, d’un espace jour ainsi que d’un espace nuit, mais aussi de lieux partagés par l’ensemble de la communauté : deux jardins, trois terrasses, une salle de cinéma, une laverie et un grand lieu de vie composé d’une cuisine équipée, d’un espace salon et d’une salle à manger.

Colonies a par ailleurs opté pour un mobilier de designer, avec « des matelas de qualité hôtelière », et une approche all included, en fournissant par exemple le matériel de cuisine, les draps ou les serviettes, continue François Roth : « Vous pouvez arriver de New York, et seulement ouvrir vos valises, puisque votre logement sera prêt à l’emploi. Vous n’aurez d’ailleurs jamais besoin de souscrire à un contrat internet, d’électricité ou d’eau, d’autant que nous avons prévu des volumes. »

À cela s’ajouteront les services proposés par Colonies, avec par exemple des cours de cuisine ou de sport, sur place ou en visio. « Nous pouvons même faire vivre des communautés à l’échelle de la ville, voire européenne, puisqu’un locataire Colonies peut accéder aux espaces “super-communs” localisés dans d’autres résidences, comme l’espace de télétravail que nous avons ouvert récemment à Berlin, conclut François Roth. Dans la même veine, notre plate-forme propose également des échanges de chambres entre les locataires de nos différentes résidences. »