La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Le design est partout, et surtout à Marseille !

Photo à la Une : Estrid Lutz en résidence au Cirva, 2020 – © Cirva

Reconnu internationalement et unique en France, le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (Cirva) est né à Marseille dans les années 1980, « quand la culture était une fête et le travail des artistes, une chose rare, sérieuse et précieuse qu’il faut soutenir avec des moyens et de l’attention », rappelle le jeune Stanislas Colodiet, directeur de cette institution pionnière qui célèbre aujourd’hui le design, génération 2010.

Situé au cœur de Marseille, dans une ancienne manufacture du quartier de La Joliette, le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (Cirva) invite depuis sa création artistes, designers et architectes du monde entier à comprendre et imaginer la matière verre en totale liberté aux côtés d’une équipe performante de huit personnes, dont quatre maîtres verriers de très haut niveau. « C’est à travers ce dialogue, cette collaboration, que des gestes, des formes ou encore des procédés s’inventent, que la matière se métamorphose », explique Stanislas Colodiet, directeur du Cirva, tout en précisant que ce dernier est aussi, en tant que premier centre d’art créé en France, un véritable emblème du territoire. « Avec ses nombreuses friches, Marseille est une ville très attractive pour les artistes, et le Cirva fait office de repère historique en la matière », dit-il avant de mettre l’accent sur les expositions en cours et à venir. 

Début 2021, le Cirva s’est associé aux musées de Marseille pour faire découvrir au Centre de la Vieille Charité l’installation spectaculaire « Le Grand Tout » d’Évariste Richer modélisant 122 atomes en verre coloré. À partir du 12 juin et jusqu’à début novembre prochain, c’est le design contemporain qui tient l’affiche avec l’exposition « Souffles – 10 designers. 10 ans. 10 vases », co-organisée avec la villa Noailles et le château Borély – musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode. Elle réunit les dix derniers lauréats du grand prix de Design Parade Hyères invités chaque année au Cirva depuis 2011 pour imaginer un vase en verre, à la fois contenant et ornement.  Pour chaque designer (Jean-Baptiste Fastrez, Brynjar Sigurðarson, Julie Richoz, Mathieu Peyroulet Ghilini, Laura Couto Rosado, Samy Rio, Pernelle Poyet, Carolien Niebling, Sara de Campos et Gregory Granados), cet objet est source d’expérimentations. « Avant même d’accueillir des fleurs, ces vases contiennent des idées, des savoir-faire, des convictions et des possibles, conclut ainsi Stanislas Colodiet. Cette exposition offre une photographie des questions émergentes dans le domaine du design au cours de la dernière décennie. » 

Galerie d’images :

1. Vue de l’exposition « Evariste Richer, Le Grand Tout » à la chapelle du Centre de la Vieille Charité, 2021. Coproduction Cirva – Musées de Marseille, en partenariat avec l’OSU Institut Pythéas (AMU, CNRS, IRD) – © David Giancatarina / Cirva
2. Julie Richoz, Vase Oreille, 2012–2013, Cirva, Marseille – verre soufflé, verre thermoformé et thermocollé © Julie Richoz – Photo : © David Giancatarina / Cirva
3. Pernelle Poyet, Vase bouquet – Accords par contrastes, 2016-2017, Cirva, Marseille – verre soufflé dans un moule, pâte de verre, métal, peinture carrosserie © Pernelle Poyet – Photo : © David Giancatarina / Cirva
4. Samy Rio, Vase composé, 2015–2016, Cirva, Marseille – verre soufflé moulé, caoutchouc, porcelaine de Sèvres – © Samy Rio
5. Estrid Lutz en résidence au Cirva, 2020 – © Cirva

Article issu du nouveau numéro de Business Immo Global.

Pour consulter le numéro dans son intégralité, cliquez ici