La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Gravity, l’art au service de la planète

Les 26 et 27 juin prochains aura lieu Gravity, le premier festival d’art urbain au service de la planète à la Fondation GoodPlanet. Deux jours pour appréhender les enjeux environnementaux à travers un prisme artistique. Gravity, demandez le programme.

 

Quel lieu plus cohérent pour l’organisation d’un festival dédié à l’environnement que la Fondation GoodPlanet qui déploie depuis 2005 différents programmes de sensibilisation et de terrain en faveur de l’écologie et du vivre ensemble.

 

 

 

 

Entre information et créations live

À l’occasion de ce festival, la Fondation GoodPlanet s’associe à l’artiste Jonk et au collectif Notorious Brand pour éveiller toujours un peu plus les consciences à l’urgence de la situation écologique actuelle.

Gratuit et ouvert à tous, Gravity proposera aux visiteurs un programme complet pour permettre à chacun de s’informer, de prendre conscience et connaissance des moyens d’agir. Le visiteur aura ainsi accès aux expositions « Émerveillement » de Matthieu Ricard, à « Planète Océan », qui plonge les visiteurs au cœur de la biodiversité marine, mais également à celle dédiée au festival présentant les 20 finalistes du concours photo organisé et présenté sur le site du Festival Gravity dont le palmarès final sera annoncé le dimanche 27 juin.

En parallèle, des ateliers de sensibilisation et un programme de six conférences animées par des acteurs du mouvement écologique dont Yann Arthus-Bertrand se tiendront tout au long du festival.

Premier festival du genre, Gravity affirmera sa singularité en offrant une autre vision de ces problématiques à travers l’art urbain. Éveiller les consciences différemment à travers des graffitis engagés, œuvres de dix artistes tout aussi engagés. Jace, Korail, Repo, Fauna Graphic, Cristian Blanxer, Ceepil, Agrume, Michael Beerens, Licea, Irene Lopez Leon… tous tenteront à travers leur art de repenser certaines problématiques environnementales actuelles tout en nous proposant des œuvres visuelles sensibles.

« Nous avons tous notre rôle à jouer. C’est par l’accumulation d’actes modestes réalisés à notre échelle et reproduits ça et là que nous parviendrons à changer les choses en profondeur », Yann Arthus-Bertrand

 

 

Bilan carbone positif

Caisse de résonance pour tous ceux qui souhaitent construire un monde plus durable et solidaire, la Fondation GoodPlanet met en œuvre des projets de terrain autour de cinq grandes thématiques (biodiversité, agriculture durable, énergie propre, déchets et éducation) afin de préserver notre planète, notamment via son programme Action Carbone. Soutien de projets à la fois environnementaux et solidaires, ce dernier intervient aussi bien sur l’agroécologie, que l’énergie durable ou encore la valorisation des déchets.

 

 

Dans cette logique, les organisateurs ont œuvré pour un festival au bilan carbone positif. Pour ce faire, les artistes réaliseront leurs fresques en utilisant de l’acrylique et des bombes à base d’eau non nocives pour l’environnement. Par ailleurs, l’organisation même de l’événement fera l’objet d’une attention particulière dans les matériaux utilisés et les moyens de déplacements des artistes qui seront calculés et compensés le cas échéant.

Cette première édition, qui a l’ambition de positionner Gravity comme référence artistique en termes d’actions pour l’environnement, s’exportera dès 2022 dans une ou plusieurs grandes villes du monde.

 

Festival Gravity – Fondation GoodPlanet, Domaine de Longchamp, 26 et 27 juin 2021, de 11 h à 19 h, entrée libre.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Photos : © Jonk