La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Les Piaules Nation qui ont tout des grandes

Le 9 juin dernier ouvrait le deuxième établissement parisien des Piaules, un offre d’hospitalité à mi-chemin entre l’auberge de jeunesse classique et le boutique-hôtel. Direction Nation à la découverte de ces Piaules à petits prix qui ne transigent sur rien.

Seconde adresse du genre après celle de Belleville, Les Piaules Nation entendent offrir la même qualité de service que leurs aînées, élues « Meilleure auberge de jeunesse de France » par le site HostelWorld en 2016. Une deuxième adresse parisienne aux atouts certains qui part à la conquête de touristes de passage et Parisiens avides de bonnes adresses parisiennes.

 

Découvrir Paris autrement

D’abord, l’établissement jouit d’une emplacement de choix. Proches des quartiers vivants de Bastille, Oberkampf et du bois de Vincennes, les Piaules Nation permettent de découvrir facilement la capitale et ses centres d’intérêts grâce à des transports à proximité immédiate. Ensuite, avec des prix accessibles, des dortoirs et un esprit communautaire, la marque conserve assurément les codes de l’auberge de jeunesse, tout en s’appropriant ceux des boutiques-hôtels avec des équipements confortables et technologiques. Le tout couplé à une offre de services étoffée. C’est ainsi, non sans audace, que les Piaules révolutionnent le monde de l’hébergement économique et ont l’ambition de séduire une clientèle en quête de prix raisonnables certes, mais qui ne renonce ni à la qualité ni à un certain lifestyle.

Outre un aménagement intérieur soigné et chaleureux, c’est au son d’une playlist musicale lounge que le voyageur évolue dans les lieux et découvre la pépite de l’établissement, une terrasse intime offrant une vue exceptionnelle de Paris. Au 6e étage, le bar-restaurant propose une cuisine locavore avec des produits finement sourcés ; petits déjeuners, déjeuners ou dîners se teintent de suite d’un charme certain. Surprenants, les cocktails signature du barman-mixologue apportent quant à eux une saveur supplémentaire à ce moment suspendu.

La modernité au service de la praticité

L’architecte Michaelis Boyd a imaginé un bâtiment écoresponsable fait de bois. En outre, il s’est focalisé sur l’optimisation de ce dernier qui développe neuf chambres privatives et 30 dortoirs de quatre, six ou huit personnes pour une capacité totale de 192 « plumards ». Si l’esprit des Piaules est communautaire, une attention particulière a néanmoins été portée aux équipements pour toujours plus de confort. Ainsi, les espaces ont été aménagés pour que chacun ait son intimité et son environnement propre incluant table de chevet, lampe individuelle, prise de courant et casier sécurisé. Ultra-contemporain, ce lieu de vie et de partage à la vue époustouflante sur la capitale possède également une toiture végétalisée, habitée par quelques ruches pour encourager la biodiversité.

À découvrir seul, en duo ou en groupe, le lieu ne manque donc pas d’attrait et réunit tous les ingrédients d’un séjour réussi… à tout petit prix.

 

Photos :  © Benjamin Girette