La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

L’Atelier Alain Ellouz ou l’art de l’albâtre

Alain Ellouz a vécu plus de 1 000 vies, comme par exemple chef d’entreprise dans l’informatique, avec de découvrir l’albâtre à travers sa pratique de sculpteur, à ses heures perdues. En calcaire où en gypse, ce matériau reconnu pour sa beauté et sa facilité d’utilisation depuis l’Antiquité a une particularité : laisser passer la lumière. Une qualité qui le séduit et l’inspire jusqu’à créer l’Atelier Alain Ellouz en 2006. Convaincu du potentiel inexploité de l’albâtre, il imagine ses premières pièces. Avec la designer Marion Biais Sauvêtre, il élabore une approche très contemporaine mêlant le matériau à la lumière en jouant sur sa translucidité. « J’ai compris que l’albâtre pouvait transformer les intérieurs grâce à sa douceur. Rétroéclairé, ce matériau laisse transparaître les sédiments qui le composent et forment une sorte de nuage », s’émerveille le créateur.

 

Des projets d’envergure

 

Très fragile – dureté de deux, alors que le marbre se caractérise par une dureté de cinq et le diamant de dix –, l’albâtre demeure sensible aux chocs, aux taches et à la chaleur qui peuvent la transformer facilement en poussière. Afin d’y remédier, l’Atelier Allain Ellouz a mis au point le procédé Stonelight qui permet de rigidifier, d’imperméabiliser et de rendre résistant à la chaleur cette pierre qu’il achemine depuis des carrières espagnoles. Un procédé qui n’altère pas les qualités naturelles du matériau. Grâce à cette technique, l’Atelier Alain Ellouz a développé des projets d’envergure (luminaire, mobilier…). Sans oublier des commandes sur mesure telles que des murs rétroéclairés ou des pièces de mobilier en collaboration avec de grands noms du design. Des objets, tous destinés à rejoindre des hôtels et à habiller des espaces de bureau dans le secteur du luxe.

 

Une écriture géométrique simple

 

La collection Iconic éditée par l’Atelier Alain Ellouz est à l’image des créations imaginées et façonnées par son équipe qui se caractérisent par « une écriture simple laissant l’esthétique de l’albâtre parler », selon les mots du sculpteur. Hommage à l’architecture contemporaine, cette gamme de luminaires d’albâtre est à l’image d’un jeu de construction à partir d’une forme simple : le tronc conique. Une forme géométrique qui allie des lignes courbes et des arêtes précises. Iconic se décline en quatre modèles distincts à travers quatre suspensions, trois appliques et une lampe nomade proposant des dimensions différentes.

 

Ces réalisations comme toutes celles sorties de l’Atelier d’Alain Ellouz sous format édition ou sur mesure sont entièrement façonnées à la main dans la pure tradition des grandes maisons de luxe françaises – dont l’habileté qui consiste à réunir savoir-faire et création pourrait se résumer ainsi : l’art de la matière.

 

 

Photos : © Atelier Alain Ellouz