La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Lille, là où le design est capital(e) !

0
Photo à la Une : au Tripostal, l’exposition « Colors, etc.Couleurs et sens dans le design » se tiendra jusqu’à la mi-novembre 2021 – © DR

Capitale européenne de la culture en 2004, Lille a été la première métropole française à décrocher le titre de Capitale mondiale du design en 2020. Beaucoup imaginaient alors un nouveau Lille 2004 dans la foulée de ce nouveau titre, décerné en signe de reconnaissance de l’utilisation novatrice du design par une ville. Le Covid en a décidé autrement, plombant l’attractivité des divers événements prévus. Mais la métropole lilloise aborde encore et toujours la question du design comme un levier de développement pour le territoire. De Lille 2004 à lille3000, les expérimentations continuent…

Horizon lille3000

Forte de son énergie créatrice comme de ses lieux emblématiques du Tripostal à la gare Saint-Sauveur, la ville se métamorphose, poursuivant l’aventure du design avec l’association lille3000, qui entend « explorer les cultures et les problématiques de notre monde, tout en se projetant vers la création contemporaine, l’innovation et le futur ». Au cœur du sujet, l’exposition «  Futurotextiles » parcourt le monde depuis 2006 sous de multiples formes qui témoignent de la richesse des nouveaux textiles. Aujourd’hui, une cinquième édition intitulée « Textidream / Futurotextiles 5 » va être présentée à l’exposition universelle de Dubaï dans le Pavillon France, à l’automne 2021.

En préparant sa sixième saison culturelle intitulée « Utopia » pour 2022 (n’oubliant pas la thématique de la transition écologique, dixit Martine Aubry, édile de la ville), lille3000 poursuit ses rendez-vous en 2021 avec les expositions « Colors, etc. Couleurs et sens dans le design », au Tripostal, en partenariat avec Design Museum Gent, et « Young Colors » à l’Institut pour la photographie et à l’église Sainte-Marie-Madeleine. 

Jusqu’à mi-novembre prochain, « Colors, etc. » nous invite à nous interroger sur notre rapport à la couleur à travers une série d’installations immersives. Plusieurs artistes et designers ont créé des œuvres in situ, s’interrogeant sur les divers aspects sensoriels de la couleur : peut-on ressentir une couleur, l’entendre, l’associer à une odeur… ? En écho à cet événement, l’exposition « Young Colors » réunit jusqu’à début juillet plus d’une trentaine de jeunes créateurs récemment diplômés venant de 11 établissements d’enseignement artistique de la métropole lilloise et des villes de Gand, Courtrai et Tournai, en Belgique. En traçant un trait d’union entre passé et présent, en regardant bien sûr vers le futur, Lille est fier de sa politique culturelle. Les chiffres parlent : de 25 M€ en 2002, le budget consacré à la culture a dépassé les 40 M€ en 2019. À suivre à l’heure de la reprise de la vie culturelle ! 

Vue d’ensemble de l’exposition « Colors, etc. Couleurs et sens dans le design » - © Maxime Dufour Photographies
Hella Jongerius - Colorful Black Installation - 2017-2020 - © Maxime Dufour Photographies
Vue de l’exposition « Young Colors » Sep Verboom (Livable), Sacre Blue, 2021 - © Maxime Dufour Photographies

Article issu du numéro 177 de Business Immo Global.

Pour consulter le numéro dans son intégralité, cliquez ici