La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Sézane, en libre-service et à contre-courant

En octobre, Sézane ouvrait sa 5e boutique, 63 boulevard des Batignolles, dans le 17e. Un lieu inspirant qui porte haut les couleurs de la marque créée en 2013 par Morgane Sezalory. Née sur Internet, Sézane mise aujourd’hui sur les boutiques physiques pour se développer… une évolution à contre-courant dans un marché du prêt-à-porter saturé.

Sézane est une DNVB, comprendre Digital Native Vertical Brand, autrement dit une marque née et qui s’est développée sur Internet.

Production responsable, modèles rétro, valeurs affirmées, la marque qui prône une féminité au naturel décolle rapidement. Les collections mensuelles, diffusées en quantité limitée, suscitent l’engouement d’une communauté solide. En 6 ans, la marque s’étoffe, lance des programmes solidaires et durables, une marque pour hommes, Octobre Editions et reste transparente sur ses productions. En 2015, comme une continuité du site, le groupe passe un cap et ouvre les Appartements, des lieux de présentation des collections. Paris, New York, Aix en Provence, Londres. On peut y voir les créations, les essayer, les acheter sur le site mais pas sur place.
Une marque aux valeurs fortes, aux produits hautement désirables, à la diffusion maitrisée. Une recette qui marche avec un CA triplé entre 2013 et 2014, qui repose toutefois à plus de 80% sur la vente en ligne.

Sézane amorce une nouvelle ère

Avec l’ouverture de Sézane Libre-Service, la marque souhaite offrir une nouvelle expérience à sa communauté. Les raisons de pousser les portes du Libre-Service sont multiples : découvrir les collections, boire un café en attendant la réparation d’un sac ou d’un travail de cordonnerie, déposer une annonce, échanger et, grande nouveauté, acheter sur place.

C’est dans un très bel immeuble haussmannien qui abrita, par ailleurs, un des premiers bazars de la Capitale au début du XXe siècle que Sézane développe aujourd’hui ce nouveau concept.

2 étages et 400 m² aux allures d’appartement parisiens offrent aux fans de la marque ou au simple passant différents espaces… Conciergerie, salon de détente, cabines d’essayage feutrées, zone de rêverie. Parquet, moulures, plantes vertes et canapés confortables conférent au lieu une atmosphère chaleureuse.

Le Libre-Service est un « hommage aux grands bazars parisiens, où le vintage flirte avec la nouveauté ». Pièces chinées, marques éthiques propres, sélection exclusives pour compléter l’univers Sezane, le client est libre d’essayer, de céder à la tentation. Mais il peut juste vouloir flâner, s’offrir un moment de poésie. On ne passera d’ailleurs pas à côté de la secret room et de son collage sonore signé Cordes Sensibles.

Vers une ultra proximité

L’esprit est conservé, les valeurs qui ont fait le succès de la marque poussées à leur paroxysme…. Sezane est une marque engagée et elle le prouve. A ses clients, elle laisse la parole, les laisse déambuler et découvrir, leur permet de prendre part à son engagement et de prendre le temps, de voir, se détendre, échanger. Les laisse libre.

A l’heure où le développement des modèles s’opère massivement sur la toile, Sezane, prend le contre-pied et choisit de fidéliser sa communauté en lui offrant une lieu de consommation mais aussi de vie et d’émotions.

 

Photos : Anne-Laure Alazard