La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Le Philanthro-Lab : le beau, le bien et l’engagé

« La philanthropie est l’un des angles de la transformation d’une société là où l’économie ne peut agir », introduit le designer Ramy Fischler de RF Studio à qui a été confié l’aménagement du Philanthro-Lab. Situé rue de la Bûcherie, dans le 5e arrondissement de Paris, celui-ci est, selon Philippe Journo, fondateur de la Compagnie de Phalsbourg, à l’initiative du projet lauréat du premier concours Réinventer Paris, « le premier lieu au monde dédié à la philanthropie ». Pour lui, la ville de demain ne peut s’imaginer sans un espace dédié à la générosité et au vivre-ensemble.

 

L’hôtel particulier classé monument historique qui l’abrite, dont les fondations remontent au XVe siècle, a été entièrement repensé par le designer, en collaboration avec Perrot & Richard Architectes qui l’a restauré, pour en faire un lieu où se rencontrent mécènes, porteurs de projets, associations et bénévoles. Premier incubateur du genre, le bâtiment tient, à bien des égards, la promesse d’un écosystème à part entière…

 

Un rez-de-chaussée ouvert

La cour centrale a été transformée en agora ouverte sur le quartier. Percée au sol d’un oculus dessiné par RF Studio, elle donne à voir en contrebas un jardin de simples et apporte de la lumière naturelle au Café des philanthropes aménagé en sous-sol. Un espace destiné aux habitants et riverains ainsi qu’aux visiteurs de passage. Le rez-de-chaussée demeure avant tout un lieu d’accueil et d’événements. Il abrite la salle des Colonnes, un vaste espace de réception entièrement modulable réservé à des expositions engagées, concerts solidaires, conférences culturelles, levées de fonds… Il comprend également la Rotonde, un amphithéâtre – une ancienne salle de dissection alors que le bâtiment abritait une école de médecine dans une de ses vies d’autrefois – bordé de gradins en bois permettant la présentation de projets philanthropiques.

 

Travail et transmission

Un majestueux escalier en marbre dessert les niveaux supérieurs. Des divans installés sur les paliers permettent de travailler ou d’échanger de manière impromptue. Ces étages accueillent des espaces de coworking équipés de larges tables communes. Le long des fenêtres, la pierre et l’ancien plancher ont été restitués, créant des sortes de bandes qui se détachent du reste des salles de travail. Aménagées de sofas et de tables basses, elles inspirent la décontraction et invitent à la contemplation. Des salles de réunion attenantes et un studio de production média ont été aménagés pour la formation.

 

Des espaces conviviaux

Au dernier étage, une « suite mécénale » dédiée aux mécènes a été conçue telle une suite hôtelière comprenant un bar, un salon et une grande table de réunion. En toiture, un rooftop végétalisé complète les lieux en offrant une vue saisissante sur Paris et Notre-Dame. Dans l’ensemble, l’organisation du bâtiment offre de larges volumes et de grandes perspectives. Les nombreux espaces de convivialité et une grande liberté de circulation ajoutent en qualité spatiale.

 

Un design juste

RF Studio a porté une attention particulière aux matériaux. La pierre blonde, la ferronnerie, le marbre, le bois brut, la terre crue, le vitrail, l’aluminium et le métal dialoguent avec subtilité entre passé et modernité. Une interaction se fait entre eux également et les œuvres d’art contemporain exposées dans les espaces de travail et les salles de réunion. « Tout ce qui était exploitable d’un point de vue patrimonial a été restauré, précise Ramy Fischler. Ce qui n’était pas récupérable, plutôt que d’être pastiché, a été traité de manière contemporaine. » Son studio a imaginé du mobilier sur mesure adapté à chaque usage et intégré à l’espace comme, par exemple, la bibliothèque ou les bureaux dessinant des ogives. Ou encore les étagères intégrant des pierres – des blocs de terre cuite –, dont l’usage est de faire question. « Ici, le design fait se rencontrer l’histoire et la modernité », souligne Philippe Journo. Et quelle rencontre, aurait-on envie de s’exclamer !

 

Les espaces et le design ont été pensés par RF Studio pour être à la hauteur d’une ambition et d’une vocation du lieu : faire se rencontrer les publics et les idées, le beau et un public large. « Sa sophistication est le miroir de l’exigence de ceux qui y travaillent, c’est-à-dire des personnes fortement engagées », parachève de designer.

Photos : © Vincent Leroux