La revue des nouveaux usages
et du pouvoir des lieux.

Haut

Le confidentiel Seven Hôtel rouvre ses portes

Installé 20 rue Berthollet, dans le 5e arrondissement de Paris, le Seven Hôtel était connu des initiés pour ses sept suites à thématiques (James Bond, Marie-Antoinette, etc.). Sous la houlette de la collection d’hôtels Elegancia, il rouvre avec un tout nouveau cadre imaginé par l’architecte Nicolas Delefosse.

L’établissement compte 35 chambres et toujours ses sept suites à thématique. le fil rouge de l’aménagement ? le chiffre sept. Sept suites. Sept histoires. Sept expériences qui sont toutes dépaysantes. La suite 406, par exemple, « 7ème jour », avec ses murs habillés d’un dégradé de bleu et de rose pâle évoquant le lever du jour propose un écrin de douceur qui invite à la quiétude. La suite 606, « 7ème note », permet de se délasser dans le coin salon en écoutant un vinyle ou en tapotant sur le piano sous l’œil de Prince, David Bowie ou encore Jane Birkin dont les portraits décorent les murs. Ou encore « 7ème chakras », la suite 206 qui invite à la méditation. Dotée d’une tête de lit en arc en ciel et agrémentée de gros coussins au sol, cette suite est propice à des instants de calme intérieur… avec cours de yoga à la carte.

Les autres chambres déclinent toutes un décor glamour dans les tonalités de jaune, bleu ou terracotta, des têtes de lit habillées de néons pop. Certaines sont équipées de balcons où prendre son petit déjeuner, d’autres, au sixième étage, sont mansardées avec une vue sur les toits de Paris. Cette expérience qui se veut confidentielle, se prolonge dans un living room au rez-de-chaussée, habillé d’une vaste bibliothèque qui incite le visiteur à se sentir comme invité chez un esthète, avec vue sur le patio. Un lieu réservé aux clients de l’hôtel à la façade discrète qui se fond dans le paysage urbain. Une adresse confidentielle pour un refuge de charme.

 

Photos : © Nicolas Anetson