La référence en matière d’usage, de vie des bâtiments, d’Architecture, d'Aménagement intérieur, d'Art & Design et de Décoration
qui s’adresse aux professionnels de l’immobilier, aux architectes, architectes d’intérieur, concepteurs de mobiliers, aménageurs, utilisateurs…

La revue du pouvoir des lieux, des univers de l’immobilier B to B et de l’aménagement intérieur.

Haut

« Pop-up Galerie 208 se positionne comme un curateur d’un nouveau genre »

Avec Patricia Chicheportiche, Nadine Castagna a créé Pop-up Galerie 208. Donnant accès à un panel d’artistes illimité, les deux femmes se proposent d’habiller les temples commerciaux d’œuvres contemporaines monumentales, en intervenant le plus en amont possible d’un projet.

in interiors : Quel est le positionnement de Pop-up Galerie 208 sur le marché de l’art et de l’immobilier ?

Nadine Castagna : Nous nous positionnons comme les partenaires artistiques des opérateurs, à l’inverse du marché de l’art et de l’immobilier où généralement les opérateurs immobiliers font appel à des galeries. Nous travaillons directement et prenons à la fois en compte les problématiques immobilières et les artistes à l’égard de ces grands projets immobiliers. Cette combinaison fait notre différence sur le marché. Ma partenaire Patricia Chicheportiche a 15 ans d’expérience dans l’art avec une galerie. Mon parcours est 100 % immobilier. À bien connaître comment fonctionne un centre commercial et les problématiques en termes d’esthétique et d’innovation que les opérateurs recherchent en ces lieux, nous arrivons à transformer le langage que souhaitent les opérateurs immobiliers auprès des artistes et à les emmener dans notre univers, ce qui n’est pas forcément évident.

ii : Comment travaillez-vous ?

NC : Nous avons 300 artistes dans notre fichier dont le travail nous semble parfaitement adapté aux bureaux, aux centres commerciaux, aux hôtels, de l’indoor, de l’outdoor. Quand nous avons un projet en France ou à l’étranger, nous créons un cahier d’inspiration sur mesure, avec à la fois un brief que nous donnons aux artistes constituant l’ADN du projet et correspondant à la volonté du promoteur. Il représente notre fil rouge pour créer une programmation cohérente afin de ne pas faire des centres commerciaux des musées. Par exemple, Rönesans, un grand promoteur turc, ouvre Piazza, un centre commercial et résidentiel près d’Istanbul. Nous avons créé pour lui une œuvre iconique avec une artiste de Los Angeles. Le promoteur avait envie de donner une personnalité à l’ensemble du projet avec une œuvre emblématique qui correspondait au territoire, la Turquie. C’est donc une œuvre de commande, un travail très différent d’avec une galerie. L’objectif est d’installer des œuvres totalement en adéquation avec le site et son architecture.

À Posnania (Apsys Pologne), Pop-up Galerie 208 a installé 13 œuvres monumentales permanentes spécialement conçues pour ce centre commercial (ici Bloom Falls de Patrick Laroche).